PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




​Oumar Gueye balaie les rumeurs sur l’augmentation du niveau de pauvreté au Sénégal

Invité à venir débattre à la RTS radio, la veille du nouvel an 2018, le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime Oumar Gueye a décortiqué, avec d’autres invités (le Pr économiste Cheikh Abou Kane, Djibril Diatta du PDS, Malick Bousso du forum civil) le message de Macky Sall adressé à la nation.



Sur l’augmentation de la pauvreté, le ministre Oumar Gueye a balayé du revers de la main les rumeurs :
« Je vous invite à nous montrer un rapport qui dit que la pauvreté a augmenté au Sénégal. Il n’y en a évidemment pas. Elle a au contraire diminué. Je vous donne quelques exemples que ce taux de croissance peut être mesuré sur le vécu des Sénégalais.
Prenons le secteur de la pêche. Avant que le Président MackySall n’arrive au pouvoir, il n’y avait aucune subvention pour les pêcheurs. Il a donc mis en place une ligne de 20 milliards de FCFA pour que les pêcheurs aient une subvention de 1 million à chaque fois qu’ils achètent un moteur pour leur pirogue.  Allez donc leur dire qu’ils ne ressentent pas la croissance ! Ceux-là qui n’avaient pas suffisamment de quais de pêche (les derniers remontent en 2006), le Président a construit aujourd’hui plusieurs quais de pêche et pour preuve, je vous invite à aller les voir à Soumbédioune, Yoyy, Pointe Sarene, Ngaparou, Potou et dites-leur qu’ils ne ressentent pas la croissance avec toutes ces infrastructures qui ont été mises en place. Et que dire des femmes transformatrices qui sont dans ce secteur, elles n’avaient aucun financement. A l’heure où je vous parle, elles ont déjà reçu plus de 700 millions de financement. Allez leur dire également qu’elles ne sentent pas la croissance !
Dans le secteur de l’agriculture, la production de l’arachide par exemple a dépassé actuellement 1 million 400 mille tonnes. Rappelons-nous que lorsque MackySall venait au pouvoir, on n’en avait même pas 400 mille tonnes car l’ancien régime avait tué ce secteur avecdes bons impayés qui n’en finissaient pas. Ce sont doncces paysans sénégalais, qui avaient ces bons impayés, ont pu avoir une production record, après avoir obtenu des semences  certifiées. Allez leur dire qu’ils ne ressentent pas le développement ! »
 
En dehors de l’énergie et des infrastructures, le ministre Oumar Gueye a souligné qu’il y a 3 secteurs importants qui favorisent le développement du Sénégal : l’élevage, la pêche et l’agriculture, sans compter les autres secteurs comme la santé, l’éducation etc.
« Nous pouvons donc parler du bilan de Macky Sall et cela dans tous les secteurs d’activités », a-t-il terminé. 

Par Rocki Goudiaby


Mardi 2 Janvier 2018 - 16:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter