PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




​Pape Maër Gueye: «Le moment venu, Karim Wade renoncera à sa nationalité française»

Pape Saër Gueye, membre du Comité Directeur (CD) du PDS (Parti Démocratique Sénégal) révèle que Karim Wade renoncera à sa nationalité française pour être éligible à l’élection présidentielle de 2019. Il l'a fait s’avoir dans un entretien accordé au journal "Enquête". L’ancien ambassadeur déplore le débat entretenu sur la double nationalité qui, selon lui, est une insulte aux Sénégalais vivant à l’étranger et à leurs enfants qui ont souvent la binationalité.



«Dans ce débat, je pense qu’il est important de distinguer deux choses: ceux qui ont la double nationalité et ceux qui ont la binationalité. Celui qui est de nationalité exclusivement Sénégalaise, qui travail dans un pays tiers, qui fait dix (10) ans, jouissant de tous ses droits civiques et politiques, il peut, suivant la législation, demander d’accéder à la nationalité du pays d’accueil. Pour ces cas, vouloir poser la question de leur éligibilité à la présidence de la République, pose problème», explique  Pape Maër Gueye.
 
Par contre pour ce responsable du PDS, «le deuxième niveau c’est le cas de la binationalité. Un binational, c’est quelqu’un qui, à la naissance, de par son père et sa mère, a acquis deux nationalités. Les codes de nationalités de ses deux parents lui confère de facto, à la seconde où il est né, d’être de ces deux nationalités. Il n’est pas demandeur. Il subit de fait les deux nationalités. C’est le cas de notre candidat Karim Wade».
 
Pape Maër Gueye très confiant, souligne que jusqu’ici, il n’y aucune  disposition de la Constitution, du Code pénal ou encore du Code électoral qui interdit aujourd’hui à Karim Wade d’être candidat à la prochaine élection présidentielle. Il n’est inéligible que s’il ne renonce pas à sa double nationalité.  Le moment venu, il renoncera  à sa nationalité française…».
 


Mardi 23 Août 2016 - 12:12




1.Posté par Renegat le 23/08/2016 14:15
On s'en tape les couilles! on ne veut pas de lui c'est tout! jamais nous ne lui confierons les destinées de notre pays. Vous rêvez ou quoi?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter