​Polémique sur les contrats pétroliers : ‘’Total n’a rien à cacher dans les deux contrats pétroliers signés avec le Sénégal’’ (DG marketing)

Se prononçant sur la concession accordée à Total sur l'exploitation des ressources d'hydrocarbure, le Directeur Marketing de ladite société s'est voulu clair : "Total" n’a rien à cacher dans les deux contrats pétroliers signés avec le Sénégal le 2 mai 2017.



​Polémique sur les contrats pétroliers : ‘’Total n’a rien à cacher dans les deux contrats pétroliers signés avec le Sénégal’’ (DG marketing)
Total Sénégal a célébré aujourd'hui ses 70 ans d’existence au Musée Théodore Monod. Cette occasion a été saisie par le directeur général marketing de cette structure pour rassurer que la compagnie pétrolière n’a rien à cacher dans les deux contrats pétroliers signés avec le Sénégal le 2 mai 2017. 

«Je suis sénégalais. Je suis un des plus hauts responsables de Total. Je ne travaillerai jamais pour une société qui exploite les Sénégalais. Total est une compagnie qui est extrêmement transparente. Il est au Sénégal depuis 70 ans, si nous n’étions pas transparents nous ne serions pas dans le pays 70 ans après », a-t-il précisé.

Momar Nguer souligne qu’il y a «deux contrats qui ont été signés. Et j’entends beaucoup de bruits sur ces contrats. Les choses sont extrêmement claires du côté de Total et de l’Etat du Sénégal. Nous travaillons dans plus de 104 pays au monde et nous n'avons rien à cacher des contrats que nous avons signés ici ».

                                             Les contrats pétroliers du Sénégal avec Total

M. Nguer d'expliquer : «Je vais purger ces questions des contrats pétroliers au Sénégal. De quoi il s’agit?? Total est une des quatre (4) compagnies pétrolières dans le monde. Total est au Sénégal depuis 70 ans. Il est la première compagnie à avoir recherché du pétrole au Sénégal, mais il n’en a pas trouvé. Il y a eu des découvertes qui ont été faites entre le Sénégal et la Mauritanie. On s’est dit qu’il faut retourner au Sénégal et chercher avec les nouvelles lunettes avec lesquels le monde d’aujourd’hui regarde le pétrole et nous sommes en pleine négociation avec l’Etat du Sénégal. Nous avons pu avoir un accord avec l’Etat du Sénégal ».

M. Nguer de poursuivre : «Ce que le Sénégal a est le partage qui est plus important que ce que j’ai. C’est pourquoi nous sommes présents dans pleins de pays du monde. Et c’est comme ça qu’on négocie les contrats dans tous les pays du monde. Que ce soit aux Etats-Unis ou d'un autre pays du monde c’est comme ça que les choses se passent.  Il faut qu’on arrête de fantasmer là-dessus. Ce sont des contrats qui sont extrêmement transparents et qui sont regardés par beaucoup de gens à travers le monde. Il n’y a aucun mystère. Nous avons signé au Sénégal et nous avons fait de la recherche. Nous avons dépensé des dizaines et des dizaines de milliard de franc Cfa, pour chercher du pétrole. Et si on trouve on va partager», a-t-il expliqué.

De son côté, le directeur général de Total exploration et production, Eric Bonnin, a souligné que l’entreprise Total a quatre bateaux pour le moment en mer notamment à 100 kilomètres des côtes à Rufisque pour l’exploration.

«Et 104 sites de communautés de pêcheurs sont visitées pour une sensibilisation sur le travail fait et les perturbations engendrées par les opérations sismiques qui ont débuté en janvier et vont se poursuivre jusqu’à l’été (Juin juillet) prochain », a-t-il indiqué.

Aida Ndiaye (Stagiaire)

Vendredi 2 Mars 2018 - 20:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter