​Procès Imam Ndao et Cie : le tribunal rejette les requêtes de la défense



​Procès Imam Ndao et Cie : le tribunal rejette les requêtes de la défense
Le Juge Samba Kane a décidé de ne pas accorder une suite favorable aux requêtes des avocats de la défense. En effet, ces derniers ont voulu faire comparaître le Commissaire Diop et le Capitaine Diack de la SR. Ce que le juge a jugé impensable.

Ne s'en arrêtant pas là, Samba Kane a aussi jugé irrecevable les demandes de libertés provisoires qui lui ont été soumises. Lesquelles demandent n'ont pas non plus trouvé l'adhésion du procureur Henri Ciré Ndiaye et pour cause, ont-ils déclaré, ceci pourrait causer des troubles à l'ordre public.

Selon Me Ousseynou Fall avocat de Assane Camara, il n’y a rien de nouveau sur l’affaire reliant son client.  "Depuis 2 ans, ce garçon n’a pas continué ses études. Et, je prends moi-même l’engagement de le faire comparaitre devant la barre à la prochaine audience»

Pour Me Ciré Clédor Ly qui revient d’une courte maladie, il ne s’agit pas de dire que Assane Camara est coupable ou pas. «Une personne arrêtée uniquement sur la base d’une dénonciation de sa mère, il n’a aucun passé pénal, c'est un étudient et vous ne verrez ni en presse en ligne ni en presse nationale un seul élément de dangereux sur lui. Aucun incident n’a été relevé contre lui. M. le juge permettez à ce garçon de rentrer chez lui », a développé la robe noire.  

Quant au maitre des poursuites Henri Ciré Ndiaye, il estime qu’il va s’efforcer de s’abstenir et de parler du fond. «Le prévenu comparait pour association de malfaiteurs. Assane a été jusqu’en Tunisie et c’est là-bas qu’il a été refoulé par les autorités tunisiennes. Il y a eu défaut de garantie de représentation en justice et de trouble à l’ordre public », a-t-il déclaré.

Sur ce, le parquetier a demandé au juge de rejeter la demande de liberté provisoire.  
A en croire Me Ousseynou Fall «Assane Camara a été refoulé en Tunisie parce qu’il n’avait pas d’argent. L’ordre public n’a jamais été troublé. En allant en Tunisie il avait un billet allé et de retour. On dirait que le terrorisme est un fonds de commerce pour certains pays».

Finalement le juge a rejeté toutes les demandes de liberté provisoire notamment celui de Assane Camara pour défaut de garantie de représentation.
 

Aida Ndiaye (Stagiaire)

Mercredi 14 Février 2018 - 13:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter