Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​RCA: élection très ouverte pour la présidence de l'Assemblée nationale

Une étape importante de la vie politique centrafricaine se joue ce vendredi matin 6 mai. Les 128 députés qui ont pris leurs fonctions cette semaine sont appelés à élire le président de la nouvelle Assemblée nationale. Et le match s'annonce ouvert.



Il y a quelques semaines encore, beaucoup associaient le nom de Martin Ziguélé à une probable présidence de la future Assemblée nationale centrafricaine. Comme si le ralliement du chef du MLPC au candidat Faustin-Archange Touadéra entre les deux tours de la présidentielle, lui assurait le soutien du chef de l'Etat dans sa conquête du perchoir.
 
Mais il semble que le match s'annonce plus compliqué pour le député de Bocaranga 3. Face à lui, son grand rival, élu de la même région, Anicet-Georges Dologuélé, le perdant du second tour de la présidentielle. Le patron de l'URCA, qui fait figure de leader naturel de l'opposition, mise sur le fait que son élection constituerait un signal d'union sacrée en ces temps difficiles en Centrafrique.
 
Autre concurrent, Abdou Karim Meckassoua, élu dans le 3e arrondissement de Bangui. Les trois ont été reçus par le chef de l'Etat, mais ce dernier n'a pas donné de consigne de vote.
 
D'autres sont sur les rangs. Thierry Vackat, député de Mongoumba. On parle aussi notamment de Béatrice Epaye, députée de Markounda, ou encore de Guy Symphorien Mapenzi.
 
Une chose est sûre. Pour gagner, les votes des élus aux couleurs de partis ne suffiront pas. Les candidats devront ratisser large parmi la soixantaine de députés sans-étiquettes. Le vote est prévu pour 10h, heure locale, et les candidats ont jusqu'à 9h pour se faire connaître.



Source:Rfi.fr

Aminata Diouf(stagiaire)

Vendredi 6 Mai 2016 - 09:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter