PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




​RDC : des manifestations à Lubumbashi en faveur du retour de Moïse Katumbi



​RDC : des manifestations à Lubumbashi en faveur du retour de Moïse Katumbi
La police congolaise a dispersé, ce lundi 6 août, plusieurs marches pro-Katumbi dans la capitale provinciale du Katanga. Les manifestants réclamaient le retour de l'opposant en République démocratique du Congo.
 
Dans les rues de Lubumbashi, la police a tiré en l’air à plusieurs reprises afin de disperser des rassemblements pro-Katumbi. Des manifestants ont également été arrêtés, mais certains ont été rapidement relâchés. D’après Me Peter Mbala, un avocat partisan de Moïse Katumbi, « une vingtaine » de jeunes auraient été arrêtés dans le centre-ville.

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/RDC?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#RDC</a> des marches à <a href="https://twitter.com/hashtag/Lubumbashi?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Lubumbashi</a> réclament le retour de <a href="https://twitter.com/moise_katumbi?ref_src=twsrc%5Etfw">@moise_katumbi</a>. Des tirs ont été entendus dans le centre-ville et dans le quartier <a href="https://twitter.com/hashtag/Bongonga?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#Bongonga</a> <a href="https://t.co/xlGBLF6zkm">pic.twitter.com/xlGBLF6zkm</a></p>&mdash; Christophe RIGAUD (@afrikarabia) <a href="https://twitter.com/afrikarabia/status/1026396028516421632?ref_src=twsrc%5Etfw">6 août 2018</a></blockquote>
<script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

 
« Depuis 5 heures du matin, la situation est très tendue à Lubumbashi, précise à Jeune Afrique Grégoire Mulamba, du Centre des droits de l’homme et des droits humanitaires. Il y a des militaires un peu partout dans la ville, de nombreux barrages tenus par les forces de l’ordre, et l’activité économique est paralysée», informe "Jeune Afrique".
 

Aminata Diouf

Lundi 6 Août 2018 - 17:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter