Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Soupçons de financement libyen de 2007: selon «Mediapart», un carnet détaille les versements occultes au profit de Sarkozy !



Voilà Sarkozy rattrapé par le « Tripoligate » …
Ce sont de nouvelles révélations à charge contre l'ancien président de la République. Ce mardi, Mediapart fait état de l'existence d'un carnet de notes actuellement exploité par la justice, ayant appartenu à l'ancien ministre du pétrole libyen Choukri Ghanem et qui détaille le 29 avril 2007, une série de trois versements pour un total de 6,5 millions d'euros destinés à la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.
 
Soupçons d’un financement Libyen massif
Depuis trois ans, la justice enquête en effet sur des soupçons d'un financement libyen massif de la campagne de l'ex-chef de l'Etat, alors président de l'UMP et ministre de l'Intérieur. Soupçons de financements que le clan sarkozyste a toujours nié, prétendant que les dirigeants libyens, qui ont affirmé l'inverse, « avaient tout construit a posteriori ». Manque de bol, le carnet de Choukri Ghanem date d'avril 2007, soit la période de la campagne présidentielle, même si l'ancien proche de Mouammar Kadhafi n'est plus vivant pour en témoigner (il a été opportunément retrouvé noyé dans le Danube en avril 2012).
 
Pour rappel : cette affaire politico-judiciaire vaut déjà une mise en examen pour «blanchiment de fraude fiscale», «faux» et «usage de faux»à Claude Guéant, le plus proche collaborateur de Sarkozy de l'époque, mis en cause pour avoir reçu 500 000 euros en provenance de l'État libyen …
 
Que de Mediapart…
Extrait : «L’ancien ministre du pétrole libyen Choukri Ghanem, retrouvé noyé dans le Danube en avril 2012, a laissé derrière lui un carnet de notes actuellement exploité par la justice. L’ancien dirigeant y a détaillé, le 29 avril 2007, une série de trois versements destinés à la campagne présidentielle de l’ancien chef de l’État. C’est un petit carnet qui pourrait bien devenir le pire cauchemar de Nicolas Sarkozy. Le juge d’instruction parisien Serge Tournaire et les policiers de l’Office central de lutte contre la corruption (OCLCIFF) ont obtenu la communication des notes manuscrites d’un ancien dignitaire du régime Kadhafi qui détaillent une série de versements occultes au profit de l’ancien chef de l’État français, pour au moins 6,5 millions d’euros, au moment de l’élection présidentielle de 2007». 


Mercredi 28 Septembre 2016 - 15:19


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter