​Tchad: bilan en demi-teinte après la visite de l’envoyé spécial de l’ONU

Au Tchad, c’est la fin de la visite de l'envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour l'Afrique centrale, François Lounceny Fall. En mission de bons offices entre opposition et majorité, le diplomate onusien n'a pas pu faire évoluer les positions de la classe politique tchadienne au sujet du forum sur la réforme des institutions que prépare le gouvernement alors que l'opposition réclame un dialogue inclusif.



​Tchad: bilan en demi-teinte après la visite de l’envoyé spécial de l’ONU

Arrivé dimanche à Ndjamena, le diplomate onusien avait pour mission de rapprocher opposition et majorité, qui ne parlent pas le même langage au sujet de l’avenir du pays. Après trois jours de concertation, François Lounceny Fall admet que les positions n’ont pas beaucoup évolué :
 
« Le Premier ministre a accueilli favorablement la décision de l’opposition de participer au forum, et cependant, les préalables posés par l’opposition n’ont pas reçu l’assentiment du Premier ministre. L’opposition tient à ce que le forum ne discute pas seulement des réformes institutionnelles, mais que des questions additionnelles soient apportées à l’agenda du forum et demande que la communauté internationale s’implique. Il y a d’autres conditions, naturellement, qui ont été transmises au gouvernement ».
 
Les autres conditions sont la parité au sein du comité d’organisation, un comité international de suivi des conclusions dudit forum.
 
Des revendications qui nécessiteront encore des allées et venues entre les deux camps. C’est pourquoi François Lounceny Fall a promis de revenir assez rapidement à Ndjamena, le forum sur la réforme des institutions étant prévu pour le mois prochain.


RFI

Jeudi 18 Janvier 2018 - 12:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter