Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Tchad: l'opposition boycotte le forum sur la réforme des institutions

Au Tchad, trois coalitions de l'opposition annoncent qu'ils ne participeront pas au forum sur la réforme des institutions de l'Etat. Vendredi 15 décembre, le Premier ministre a invité les partis d'opposition, de la majorité et la société civile à désigner leurs représentants au comité d'organisation du forum qui permettra l'adoption d'une nouvelle Constitution. Pour l'opposition, l'urgence pour le Tchad est ailleurs.



​Tchad: l'opposition boycotte le forum sur la réforme des institutions
La Convention pour le changement et l’alternance démocratique (CAD), le Cadre de concertation des partis politiques de l’opposition (CCPPOD) et la Coordination des partis politiques pour la défense de la Constitution (CPDC), trois coalitions de partis d'opposition, ont annoncé dans un communiqué (à consulter sur ce lien) qu’ils ne participeront pas au forum sur la réforme des institutions, parce que la situation actuelle du Tchad est grave, disent-ils.
 
« Aujourd’hui, toutes les activités sont bloquées au Tchad, dénonce Ali Gabriel Golhor, un porte-parole de l’opposition. Sur le plan politique, rien ne va, les activités économiques, sociales et culturelles sont bloquées. Face à cette situation, nous pensons qu’il faut convoquer toutes les couches sociales organisées dans le cadre d’un dialogue inclusif pour nous permettre de réfléchir sur les conditions de sortie de crise, parce que nous pensons que réformer les institutions est une pure manœuvre de diversion. »
 
Inquiétude sur la prolongation du mandat d'Idriss Déby
 
Pour l'opposant, « le vrai sujet autour duquel on manœuvre, c’est une nouvelle Constitution et de nouveaux mandats pour le chef de l’Etat. [...] Les mesures préconisées par ceux qui sont à l'origine de ces réformes visent essentiellement à prolonger le mandat de Déby à la tête de l’Etat tchadien. Mais Déby a déjà fait plus de 27 ans, son bilan est là ! Pour quelles raisons nous devons cautionner prolongation de son mandat ? »
 
La majorité présidentielle, elle, a déjà déposé la liste de ses représentants qui feront partie du comité d’organisation du forum. La société civile s’apprête elle aussi à déposer sa liste. On attend de voir ce que fera le pouvoir face à la chaise vide annoncée par l’opposition.

RFI

Mercredi 20 Décembre 2017 - 15:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 16 Décembre 2018 - 09:51 Un nouveau sommet sur la lutte contre Boko Haram

Dimanche 16 Décembre 2018 - 09:46 La RDC attend toujours ses procès-verbaux vierges