Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Tchad: remaniement technique du gouvernement sur fond de grogne sociale

Tchad, léger remaniement du gouvernement vendredi soir. Les portefeuilles de la Sécurité et de la Fonction publique changent de titulaires. Alors que les fonctionnaires découvrent sur leurs fiches de paye que les salaires ont été amputés par mesure d'économies en raison de la crise qui frappe le pays, ce léger mouvement est sans doute motivé par les contestations sociales à venir.



Un mois. C’est le temps qu’a mis Ahmat Mahamat Bachir pour revenir au gouvernement. Fin décembre, alors qu’il quittait l’équipe gouvernementale, celui que les médias ont surnommé «super flic» à cause de sa longévité au ministère de la Sécurité, présentait des signes de fatigue.
Pour les analystes, c’est la situation sociale qui a commandé son retour au gouvernement, alors que le pouvoir a été secoué cette semaine par une grève des transporteurs contre l’augmentation du prix du carburant et par un appel à des marches pacifiques de la société civile. De marches faiblement suivies, mais qui n’ont pas moins inquiété les milieux du pouvoir.
Le gouvernement, qui s’apprête à faire face à une grosse colère des travailleurs la semaine prochaine – les salaires virés ce vendredi ayant encore subi des coupes –, a jugé bon de revoir son attelage en remplaçant à la Fonction publique Mahamat Allahou Taher par Abderamane Mouctar Mahamat et, à la Sécurité publique, le conciliant Mr Ahmadaye Abdelkerim Bokit par un homme à poigne, Ahmat Mahamat Bachir donc.
 

RFI

Samedi 27 Janvier 2018 - 09:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter