Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Une femme de 92 ans tue son fils pour éviter d’être envoyée en maison de soins



Aux Etats-Unis, une femme de 92 ans a été condamnée pour meurtre, agression aggravée à main armée et kidnapping. Elle a avoué avoir tué son fils et avoir tenté de tuer sa compagne qui souhaitait l'envoyer dans une maison de soins.

“Tu prends ma vie, je prends la tienne”. Lundi 2 juillet, Ana Mae Blessing, une femme de 92 ans vivant à Fountain Hills, en Arizona, a été arrêtée après le meurtre de son fils de 72 ans, pour le seul motif qu'il souhaitait la placer dans une maison de soins, estimant qu'elle était devenue trop difficile à vivre.
 
D'après plusieurs médias américains qui ont eu accès aux documents de la police de Maricopa, Ana Mae Blessing, qui vivait depuis six mois avec son fils et sa compagne de 57 ans, a fait usage de deux pistolets qu'elle avait cachés dans sa robe de chambre avant d'ouvrir le feu sur son fils lorsqu'il était dans sa chambre. Elle a ensuite tenté de s'en prendre à sa compagne mais celle-ci est parvenue à s'extirper et à appeler les secours.
 
A leur arrivée, les policiers ont demandé à Ana Mae Blessing de sortir de la maison. Face à son silence, ils sont finalement entrés et l'ont trouvée assise sur son fauteuil, tandis que le corps de son fils gisait dans sa chambre. Elle a, plus tard indiqué aux enquêteurs qu'elle avait l'intention de se suicider. Ana Mae Blessing a été condamnée pour meurtre, agression aggravée à main armée et kidnapping, avec une caution s'élevant à 500.000 dollars.

bfm.tv

Mercredi 4 Juillet 2018 - 12:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter