Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Vision Post-2020: la CEDEAO veut une région pacifique et prospère



​Vision Post-2020: la CEDEAO veut une région pacifique et prospère
Adoptée en 2007 par la conférence des chefs d’Etats et Gouvernement de la CEDEAO, la vision 2020 consiste à faire de l’espace CEDEAO une région pacifique sans frontière, prospère et cohérente, explique un communiqué de l'instance sous-régionale.

Cette vision cherche également une transformation de l’institution communautaire qui devrait passer d’une CEDEAO des Etats à une CEDEAO des peuples dans laquelle toute personne, qui le désire, pourrait librement circuler, s’y établir, y travailler et s’y épanouir, indique le document parvenu à PressAfrik.

« A la veille de l’échéance de 2020, force est de reconnaitre que la CEDEAO a enregistré des avancées très significatives dans ce cadre, notamment dans le domaine de la libre circulation, du Tarif Extérieur Commun, de la carte d’identité biométrique, de la gouvernance politique », lit-on dans le communiqué.

Selon le document, de nombreux défis persistent et, aujourd’hui, il urge de les surmonter pour atteindre les objectifs fixés dans la Vision 2020. C’est pourquoi « la CEDEAO a établi une feuille de route pour l’après 2020 appelée "Vision post-2020". Cette feuille de route qui a été approuvée par le Conseil des Ministres en décembre 2018, prévoit outre l’évaluation de la Vision 2020, d’autres activités clés comme les consultations nationales des parties prenantes dans tous les Etats membres », renseigne le communiqué.

Ces consultations devraient être un processus inclusif et participatif, impliquant tous les acteurs concernés par la problématique de l’intégration régionale. « Le processus de consultations nationales a pour objectif de créer un cadre de dialogue avec les populations. Cette démarche consiste à recueillir leurs avis et observations relativement à la mise en œuvre des programmes de la CEDEAO au niveau national, pour consolider les acquis et corriger les inégalités dans le plan directeur de la Vision post-2020 de la CEDEAO », ajoute le texte.

Un facilitateur, assisté par les membres du Comité, sera identifié pour diriger les travaux et produire le rapport final. « La validation de ce document se fera au cours de la dernière réunion du Comité élargi, avant sa transmission à la Commission de la CEDEAO, au plus tard, dans la première quinzaine du mois d’avril 2020, en vue de la mise en œuvre du processus des consultations sous régionales », indique le communiqué.

Moussa NDONGO (Stagiaire)

Mercredi 17 Février 2021 - 15:53


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter