Autres

    Landing Savané : « La parité, pièce maîtresse du plan de Wade pour faire porter son dauphin au pouvoir ? ».

    « Nul ne doit se faire d’illusion sur la volonté d’Abdoulaye WADE d’imposer à notre peuple son scénario de dévolution monarchique du pouvoir ». Ainsi sur ce point Landing Savané est formel. C’est pourquoi dit le leader d’AJ/PADS « il faut analyser, de façon systématique, chacune de ses initiatives dans le prisme de ses intentions réelles bien qu’inavouées ».

    Un des moyens dont dispose Abdoulaye Wade est présentement la loi sur la parité. Ainsi « la loi sur la parité, légitimement réclamée par nombre de mouvements de femmes au Sénégal, pourrait être une pièce maitresse du plan de Wade pour faire porter son dauphin au pouvoir ».

    Mais pour M. Savané : « l’Assemblée Nationale actuelle n’est pas acquise au projet de Wade. Elle regroupe trop de PDS authentiques et n’acceptera pas le coup d’état silencieux du père. Il semble donc urgent de changer l’Assemblée Nationale et le Bureau du Sénat dès que possible pour assurer la promotion en masse des « concrétistes » et envoyer « les vieux » à la retraite ».
    Pour contourner cet obstacle, Landing Savané pense « qu’il s’agirait ici, sous le prétexte d’appliquer immédiatement la loi sur la parité, de dissoudre l’Assemblée Nationale dans les prochains mois pour organiser des élections législatives anticipées qui auront le double avantage de permettre de se débarrasser de la vieille garde légitimiste du PDS tout en aggravant les divisions de l’opposition qui pourrait avoir des difficultés à se mettre d’accord sur une stratégie concertée ».
    « Il pourrait même en profiter pour organiser des élections locales anticipées (régionales, communales et rurales) afin d’essayer de faire oublier la défaite cinglante qui lui a été infligée le 19 mars 2009 », ajoute M. Savané.

    Pour l’opposition, Landing Savané semble dire que la balle est dans son camp : « ce plan machiavélique de politique-fiction mérite de retenir l’attention de l’opposition en général et de Benno Siggil Senegal en particulier. Le peuple sénégalais ne pardonnera pas à celle-ci de se faire surprendre par Abdoulaye Wade alors qu’elle dispose aujourd’hui d’une majorité incontestable dans le pays ».

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,479SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs