Autres

    Dansokho avait secoué les casernes

    Selon le président d’honneur du PIT, lorsqu’il a soulevé la question des généraux de l’armée sénégalaise proches de la génération du concret de Karim Wade, le problème a été discuté dans toutes les casernes.

    Il continue de penser tout de même que nous avons une armée républicaine qui fera face à Abdoulaye Wade si ce dernier veut faire un coup d’état pour se présenter en 2012. « Il ne peut pas être en face de nous en 2012, il ne peut le faire que si c’est un coup d’état car la loi ne lui permet pas de se présenter », explique Amath Dansokho.

    Les soupçons de Dansokho sur Wade vont plus loin. Relativement à l’affaire des armes saisies au Nigeria, Dansokho condamne le mutisme des puissances occidentales qui savent le commanditaire et soupçonne quelqu’un qui est un activiste dans la sous région. C’est une hypothèse et non une accusation précise-t-il. Mais pour lui Wade qui veut la guerre civile au Sénégal, qui intervient en Guinée, a besoin de ces armes et Dansokho de remarquer qu’il n’est pas prolixe sur cette affaire.

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    73,790SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs