Autres

    Politisation du MFDC : Un geste historique à saluer avec prudence, selon le journaliste Alioune Ndiaye

    Cette mutation est intervenue dans un contexte  rythmé par de multiples assauts rebelles à l’endroit de l’armée sénégalaise dans la région de la Casamance. De mouvement rebelle à parti politique, peut-on aujourd’hui dire que ce nouveau tournant dans le processus de paix, sera-t-il une transition pour régler définitivement le conflit casamançais ?
     
    De toute manière, « ce qui est en train de se dérouler aujourd’hui à Ziguinchor est quelque chose d’historique qu’il faut saluer. Jean-Marie François Biagui me semble être un homme équilibré qui a la tête sur les épaules, qui a compris au fond que ce conflit-là ne mène nulle part. Jamais aucun président sénégalais ne prendra sur lui la responsabilité d’octroyer une indépendance à la Casamance, et donc le mouvement rebelle ne peut pas gagner la guerre », a analysé le secrétaire général du groupe futurs médias, Alioune Ndiaye, soulignant par ailleurs que « l’importance est de se retrouver autour d’une table ».
     
    Toutefois, le journaliste invité de l’émission « Remue-ménage » de la RFM ce dimanche ne tarde pas à étaler sa prudence sur cette décision. « Il ne faut pas être naïf parce que le MFDC, ce n’est pas seulement Jean-Marie François Biagui. On sait aussi qu’au niveau politique, il y a quelqu’un comme Mamadou Sané  dit Kroumah qui a souvent tendance à ramer à contre-courant », a précisé Alioune Ndiaye.

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    73,844SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs