Autres

    Report de Dortmund-Monaco après des explosions près du bus du Borussia

    Stupeur en Allemagne où un match de coupe d’Europe de football (Ligue des champions) a été reporté, fait plutôt rare. Le quart de finale aller entre le Borussia Dortmund et l’AS Monaco, prévu ce mardi 11 avril 2017, a en effet été repoussé de 24 heures suite à des explosions ayant endommagé le bus du club allemand.

    La confédération européenne de football (UEFA) n’a souhaité prendre aucun risque alors que le défenseur de Dortmund, Marc Bartra, a été blessé. « Il est touché au bras » et a été transporté à l’hôpital, a indiqué le patron du Borussia Hans-Joachim Watzke. « Toute l’équipe est en état de choc, a-t-il ajouté. On ne peut pas se retirer de la tête de telles images, comme ça ».

    Marc Barta a dû être opéré dans la soirée d’une fracture du radius dans le poignet droit, a indiqué le porte-parole de Dortmund.

    Le bus allemand directement visé

    « Trois charges ont explosé » peu après que le bus du club allemand a quitté son hôtel, a expliqué un porte-parole de la police locale (Polizei Nordrhein-Westfalen). Des vitres du véhicule ont été brisées. « Les explosifs pourraient avoir été dissimulés dans une haie à proximité d’un parking », a souligné Polizei Nordrhein-Westfalen dans un communiqué.

    Les autorités allemandes ne disposent pas à ce stade d’éléments indiquant qu’il s’agit d’un acte d’origine « terroriste ». La police évoque néanmoins une « attaque grave ». « Nous partons du principe qu’il s’agissait d’une attaque qui le visait directement », a précisé la police lors d’une conférence de presse, a rapporté notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut. La police a découvert sur les lieux une lettre. « La lettre endosse la responsabilité des faits », a indiqué une magistrate du parquet en fin de soirée, mais elle n’a pas voulu en dire plus sur son contenu soulignant que son authenticité devait d’abord être vérifiée. Les autorités n’excluent aucune hypothèse dans leur enquête, y compris celle d’une attaque terroriste.

    L’Allemagne est sous pression depuis un attentat au camion-bélier survenu le 19 décembre 2016 et ayant fait 12 morts.
    Une enquête pour « tentative d’homicide » a été ouverte par le parquet.

    Une première depuis septembre 2016

    Les services du Borussia Dortmund et les autorités locales ont fait évacuer les quelque 80 000 spectateurs du Signal Iduna Park. Les autorités se sont félicitées du calme qui a régné dans le stade à plusieurs kilomètres du lieu de l’attentat. Mais des mesures de sécurité sensiblement renforcées seront prises lors du match repoussé de 24 heures et qui se déroulera ce mercredi soir.
    Dans une première réaction, un responsable du club allemand affirmait : « J’espère que l’équipe sera en état de jouer [mercredi]. »

    La dernière rencontre de Ligue des champions UEFA reportée était Manchester City-Borussia Mönchengladbach, le 13 septembre 2016, suite à des intempéries.

    RFI

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,472SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs