Autres

    Camp pénal : 18 détenus auraient été envoyés à l’infirmerie suite au jet de grenades lacrymogènes

    Camp pénal : 18 détenus auraient été envoyés à l'infirmerie suite au jet de grenades lacrymogènes

    Dix-huit (18) détenus auraient été envoyés à l’infirmerie suite au jet de grenades lacrymogènes dans les chambres 13, 14 et 15 de la prison du Camp pénal de Liberté 6, selon des informations du Frapp de Guy Marius Sagna.
     
    « Suite aux grenades lacrymogènes lancées dans les chambres 13, 14 et 15 de la prison du Camp pénal, 18 détenus ont été envoyés à l’infirmerie de la prison », informe le Frapp, dans une note brève transmise à PressAfrik.
     
    Le FRAPP demande à l’administration pénitentiaire « d’apaiser le climat carcéral ».
     
    PressAfrik a tenté de joindre la directrice du camp pénal, mais les appels sont restés sans répondre. 

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,487SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs