Autres

    Camp pénal : des lacrymogènes lancées dans des chambres, des prisonniers à l’infirmerie (Guy Marius Sagna)

    Camp pénal : des lacrymogènes lancées dans des chambres, des prisonniers à l’infirmerie (Guy Marius Sagna)

    Des grenades lacrymogènes ont été lancées dans les chambres 13, 14 et 15 de la prison du Camp pénal en ce moment même, selon l’activiste Guy Marius Sagna, qui annonce que certains prisonniers ont été envoyés à l’infirmerie.
     
    Le FRAPP dont il est membres, interpelle à nouveau le directeur de l’administration pénitentiaire, le ministre de la Justice et le président Macky Sall, estimant que « les prisonniers ont des droits ».
     
    « La prison du Camp pénal est surpeuplé et certains agents pénitentiaires – pas tous – sont de véritables tortionnaires. Ces situations où les détenus en plus d’être dans de très mauvaises conditions sont harcelés et victimes de tracasseries de toutes sortes est grosse de danger de mutinerie, de carnage », dénonce-t-il. 
     
    Il a rappelé que le FRAPP, le collectif pour la justice et contre les violences policières et leurs membres alertent depuis plusieurs années sur la situation dans les 31 établissements pénitentiaires du Sénégal. 

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,391SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs