Autres

    NBA: les Lakers de LeBron James éliminés de la course aux play-offs

    Les Lakers ont mis la touche finale à leur fiasco cette saison, avec une défaite à Phoenix (121-110) actant leur élimination de la course aux play-offs, mardi en NBA, San Antonio, vainqueur à Denver (116-97), assurant sa place de barragiste à leurs dépens.

    NBA: les Lakers de LeBron James éliminés de la course aux play-offs

    La lente et inexorable déliquescence du champion 2020, qui ne visait pourtant rien d’autre que la reconquête du titre au début du championnat, avec le recrutement de Russell Westbrook, pour former un « Big 3 » aux côtés de LeBron James et Anthony Davis, a donc abouti à leur piteuse élimination.

    Pour qu’elle soit actée, il leur fallait concéder une septième défaite consécutive chez les Suns, conjuguée à une victoire des Spurs chez les Nuggets. Ce scénario s’est réalisé, en l’absence de LeBron James, forfait car insuffisamment remis d’une entorse à la cheville gauche.

    L.A. n’a fait illusion qu’en première période, malgré les efforts de Davis (21 pts, 13 rbds) et Westbrook (28 pts), après quoi le leader du championnat a accéléré dans le sillage de Devin Booker (32 pts) et DeAndre Ayton (22 pts, 13 rbds), avec à la clé une 63e victoire cette saison, nouveau record de franchise.

    Vendredi dernier, James avait fait croire que sa fin de saison avait sonné et donné rendez-vous à l’automne. Sa blague du 1er avril n’aura finalement eu que quatre jours d’avance pour devenir réalité. Il n’est pas au rendez-vous des play-offs pour la 4e fois de sa carrière en 19 saisons, jalonnées de 10 finales et quatre sacres.

    « Nous sommes extrêmement déçus », a livré l’entraîneur des Angelinos Frank Vogel. « Déçus pour nos fans, déçu pour les (propriétaires), qui nous ont donnés cette opportunité. » Son départ en fin de saison était déjà annoncé par les médias américains.

     Gobert qualifie le Jazz 

    Plus tôt, les Spurs avaient mis la pression aux Lakers, en s’imposant chez des Nuggets, tenus d’en faire de même pour assurer leur qualification directe en play-offs.

    Avec Keldon Johnson (20 pts, 8 rbds) et cinq autres joueurs entre 13 et 20 unités, l’équipe de Gregg Popovich n’a pas contenu Nikola Jokic (41 pts, 17 rbds), mais comme le Serbe était trop seul…

    Rudy Gobert, décisif pour le Utah Jazz en prolongatin contre les Memphis Grizzlies mardi, « Gobzilla » ici le 31 mars 2022 à Salt Lake City.

    Alex Goodlett – GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

    Denver recule au 6e rang, au profit de Utah (5e), qui a validé son billet pour les play-offs en venant à bout de Memphis (2e), après prolongation (121-115). Le Jazz a pu compter sur Rudy Gobert (22 pts, 21 rbds) dans l’overtime, puisque le Français, ultra-dominant dans la raquette y a inscrit cinq des onze points de son équipe.

    A l’Est, Miami a enregistré un cinquième succès d’affilée contre Charlotte (144-115) pour consolider sa première place à l’Est. Le Heat a fait un feu d’artifice à longue distance (23/42), grâce notamment à Tyler Herro (6/10, 35 pts) et Duncan Robinson (7/11, 21 pts).

    Plus qu’une victoire et le finaliste 2020 sera assuré d’être tête de série N.1. Boston (2e), Milwaukee (3e), vainqueur à Chicago (127-106), et Philadelphie (4e), qui s’est imposé à Indiana (131-122), peuvent encore en décider autrement, mais leurs chances sont infimes.

    Embiid impérial 
    Joel Embiid qui convoite la distinction de MVP a empilé 45 points pour les Philadelphie Sixers contre les Indiana Pacers, le Camerounais ici le 2 avril 2022.

    Joel Embiid qui convoite la distinction de MVP a empilé 45 points pour les Philadelphie Sixers contre les Indiana Pacers, le Camerounais ici le 2 avril 2022.

    Tim Nwachukwu – GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives

    En attendant, les Sixers ont encore pu compter sur Joel Embiid, impérial dans la raquette (45 pts, 13 rbds). Le Camerounais, qui brigue le trophée de MVP, en a profité pour dépasser LeBron James à la première place des meilleurs marqueurs de la ligue (30,4 pts contre 30,3).

    Les Bucks ont eux renoué avec le succès (127-106 à Chicago), après deux défaites consécutives, grâce à Brook Lopez (28 pts) qui va de mieux en mieux après une blessure au dos. Giannis Antetokounmpo n’a pas eu à forcer (18 pts, 9 rbds, 7 passes).

    DeMar Derozan a brillé en vain (40 pts) pour des Bulls (6e) néanmoins assurés d’une accession directe pour les play-offs, grâce au revers surprise (120-115) de Cleveland (7e) chez la lanterne rouge Orlando.

    Toronto (5e) aussi s’est qualifié, en battant (118-108) Atlanta, du même coup condamné à en passer par des barrages. Pascal Siakam (31 pts, 13 rbds) a été l’homme fort des Raptors, qui sont sur 12e succès en 16 matches.

    Malgré Trae Young (26 pts, 15 passes), les Hawks ont vu leur série de cinq victoires stoppée et glissent au 9e rang, dépassés par Brooklyn, tombeur de Houston (118-105), grâce à 42 points de Kyrie Irving. La 8e place, pour l’heure occupée par les Nets, vaut cher car elle assure son propriétaire de l’avantage du parquet en cas de seconde chance en « play-in ».

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,391SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs