Autres

    Guerre en Ukraine: le Royaume-Uni enquête sur l’utilisation d’armes chimiques

    Au 48e jour de l’invasion de l’Ukraine, les forces russes maintenaient mardi leur pression sur la ville portuaire stratégique de Marioupol tandis que dans l’est, Kiev s’attend sous peu à une offensive majeure.

    Guerre en Ukraine: le Royaume-Uni enquête sur l'utilisation d'armes chimiques

    ► Le chef des séparatistes prorusses de Donetsk affirme lundi que ses forces ont conquis entièrement la zone portuaire de la ville stratégique de Marioupol, dans le sud-est de l’Ukraine, assiégée depuis plus d’un mois. Le représentant de l’armée séparatiste, a lui affirmé que les derniers défenseurs ukrainiens se concentraient désormais dans les immenses usines « Azovstal » et « Azovmach ».

    ► Des dizaines de milliers de personnes sont mortes à Marioupol, ville du sud du pays pilonnée par l’armée russe, selon les autorités de Kiev. Si ces chiffres venaient à être confirmés, il s’agirait du bilan le lourd enregistré dans une ville ukrainienne depuis que la Russie a envahi le pays, le 24 février dernier.

    ► Six agents des services de renseignement russes opérant « sous couverture diplomatique » ont été déclarés persona non grata en France, annonce lundi le Quai d’Orsay.

    ► Le chancelier autrichien Karl Nehammer se dit « pessimiste » face à la « logique de guerre » de Poutine après s’être entretenu avec lui à Moscou ce lundi.

    « Les objectifs sont absolument clairs, ils sont nobles »

    Le président russe, Vladimir Poutine, a déclaré mardi que l’« opération militaire » de la Russie en Ukraine atteindrait sans aucun doute ce qu’il a qualifié de « nobles » objectifs, selon des propos rapportés par les agences de presse russes Interfax et Tass.

    Il a déclaré que la Russie « n’avait pas d’autre choix » que de lancer une opération militaire en Ukraine afin de protéger la Russie, et que ses forces atteindront leur objectif. « C’est ainsi que les choses se passeront. Il n’y a aucun doute à ce sujet. Les objectifs sont absolument clairs, ils sont nobles », a déclaré Poutine dans des remarques prononcées au port spatial de Vostochny lors d’une cérémonie.

    Toutes les options envisageables si la Russie utilise des armes chimiques, avertit Londres

    « Il y a des choses qui sont inacceptables, et l’utilisation d’armes chimiques entraînera une réponse et toutes les options sont sur la table pour ce que cette réponse pourrait être », a déclaré mardi le sous-secrétaire d’État aux forces armées britannique James Heappey à la chaîne télévisée Sky News.

    La ministre britannique des Affaires étrangères, Liz Truss, a déclaré lundi que Londres travaillait avec ses partenaires pour vérifier des informations selon lesquelles les forces russes auraient utilisé des agents chimiques lors d’une attaque à Marioupol.

    Interrogé sur la BBC, James Heappey a affirmé que « tout ce qui se passe en Ukraine est répertorié et [Vladimir Poutine] devra rendre des comptes », même si le sous-secrétaire admet que le président russe ne comparaîtra pas devant la Cour pénale internationale de La Haye « de sitôt ». « J’ai toute confiance dans les tribunaux internationaux », a-t-il indiqué.

    Après le départ des forces russes, dans la région de Kiev

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,391SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs