Autres

    Un couple tombe avec 200 kg de « Yamba et mouille un « Mbacké-Mbacké »

    Le couple Fall a été arrêté avec 200 kg de chanvre indien cachés dans leur salle de bain. Jugés mardi, devant la Chambre criminelle de Dakar, Modou Fall et son épouse Ramatoulaye Sambou âgés de 40 ans, risquent de séjourner en prison d’ici à 2030. Dans ses réquisitions, le procureur a requis contre chacun d’eux la peine de 10 ans de réclusion criminelle.

    Un couple tombe avec 200 kg de « Yamba et mouille un « Mbacké-Mbacké »

    Ils étaient à la tête d’un vaste réseau de trafic de drogue implanté à Grand-Yoff. Ils ont été démasqués, par les éléments de la Section de Recherches qui avaient installé un dispositif de surveillance près de leur domicile à la Cité Millionnaire le 7 février 2020, rapporte le journal Les Échos.

    Arrêtée deux jours plus tard, alors qu’elle venait de remettre un sachet contenant, 1 kg de chanvre indien à Pierre G., Ramatoulaye a été conduite manu militari chez elle par les hommes en bleu. Qui ont trouvé, sous son lit, trois sacs et des cornets d’herbe illicite d’un poids total de 200 kg. Interrogée, la mise en cause informe qu’elle a agi sur instruction de son conjoint qui se livrait à ce trafic depuis un an avec la complicité d’un marabout du nom de Cheikh Abdou Mbacké.

    Toujours d’après la dame, c’est ce dernier et son chauffeur, Lassana, qui ont amené le produit nocif la veille de son arrestation à 23 h. Pierre G. a admis avoir acquis le kilogramme de chanvre indien à crédit à 50.000 francs pour sa consommation personnelle.

    La drogue appartenait au « Mbacké-Mbacké » a t-il déclaré le commerçant Modou Fall, qui a pointé du doigt le marabout Cheilkh Abdou Mbacké à qui il impute la paternité de la drogue.

    Appréhendé à Fatick, après trois jours de cavale, Modou F. conforte sa dulcinée, déclarant qu’il a acheté la drogue en Gambie. Cependant, le trio a changé de fusil d’épaule devant la Chambre criminelle de Dakar.

    Le couple a argué que la drogue appartient à Cheikh Abdou Mbacké. « Il m’avait dit que sa voiture était tombée en panne. Je ne savais pas qu’il avait caché du chanvre indien dans les deux sacs que les enquêteurs ont saisis dans les toilettes », avance Modou F, incarcéré par le passé pour les mêmes faits.

    Né en 1990, Pierre G. a argué avoir acheté la drogue auprès de Nar qu’il avait connu en cellule de garde à vue au commissariat de Grand-Yoff. « Ramatoulaye m’a trouvé dans la fourgonnette. Je ne la connais pas », lance-t-il.

    Mise en délibéré, le juge a fixé le délibéré pour le 03 mai prochain.

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,487SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs