Autres

    Grève And Gueusseum et des collectivités territoriales : le gouvernement désigné comme « seul et unique responsable »

    En attendant l’évaluation du premier plan d’action du samedi 24 septembre 2022, le syndicat de la santé, And Gueusseum dit prendre pour « seul et unique responsable » le Gouvernement à travers ses ministères sectoriels notamment la santé, les collectivités territoriales et le Développement communautaire, qui fait dans le « dilatoire et le pourrissement » et reste déterminée à faire appliquer les accords malgré les soubresauts des thuriféraires de la 25ème heure.

    Dans un communiqué parvenu à Pressafrik, And Gueusseum et l’intersyndicale des collectivités territoriales, suite à leur grève relative à l’augmentation des salaires et leur harmonisation tant dans les secteurs de la santé et de l’action sociale que pour les collectivités territoriales, et suite au respect du délai légal de préavis de grève, estiment le mot d’ordre de grève de 72 h a été « très largement suivi sur l’étendue du territoire national avec le respect des urgences et du service minimum ».

    « L’évaluation de la situation des deux premières journées de grève offre comme tendances 98% au niveau des postes de santé, 95% au niveau des centres de santé et 90% au niveau des hôpitaux privant les populations de soins. Quant aux Collectivités territoriales les tendances sont de 98% sur l’ensemble du territoire national pour tous les ordres de collectivités territoriales», estiment les syndicalistes.

    Aujourd’hui, disent-ils, c’est des millions qui partent en fumée de la faute de l’Etat, chargé de veiller à la paix sociale dans les collectivités. Il s’y ajoute la privation de pièces d’Etat civil que sont les extraits de naissance, les permis d’inhumer et autres actes de mariage. A l’analyse de tout ce qui précède, la démonstration de force se passe de commentaires, le système est complétement paralysé au plan national, malgré la logorrhée de certains décideurs ou autres pourfendeurs et braconniers du social en quête de légitimité populaire.

    Par ailleurs, l’ASAS condamne avec la dernière énergie les propos tendancieux du Directeur des Etablissements publics de Santé (DEPS), sur les ondes de radio en attaquant de manière démagogique And Gueusseum à la suite de la bourde de son mentor, le DGES, dans le but de tirer la couverture sur le Ministre de la Santé et de l’Action sociale pour lui faire plaisir et masquer les insuffisances de son quotidien. Mais que faire, la démagogie est une qualité chez les populistes et flagorneurs dont certains ont un contentieux permanent avec la vérité des faits. L’ASAS de lui rappeler que les menaces ou « sanctions insinuées », n’ébranlant point And Gueusseum, devraient plutôt s’adresser à ceux-là qui ont déclenché une grève illicite parce que sans préavis, contrairement à And Gueusseum qui a observé un délai de 45 jours et de surcroît en humanisant ses activités de grève et de sit-in.

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    73,858SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs