Autres

    Une deuxième usine de dessalement va être implantée à Diamniadio

    Le Sénégal et l’Arabie Saoudite ont signé un protocole de financement d’une deuxième usine de dessalement de l’eau de mer, lundi au Palais de la République en présence du DG de la SONES, Charles Fall, Rokhit Gokhalela, représentant de la société saoudienne ACWA POWER et du président de la République Macky Sall. La cérémonie de signature a eu lieu le lundi 26 septembre 2022, au Palais de la République, sous la supervision du président de la République du Sénégal Macky Sall. Etaient également présents, Monsieur Khalid Al Falih, Ministre des Investissements et du Commerce du Royaume d’Arabie saoudite et M. Serigne Mbaye Thiam, Ministre de l’Eau et de l’Assainissement du Sénégal.

    Après le projet des Mamelles d’une production cumulée de 250.000 m3 d’eau par jour, le Sénégal va se doter sous peu d’une deuxième usine de dessalement de l’eau de mer. L’offre de l’hydraulique urbaine sera ainsi renforcée puisque le nouveau projet qui sera implanté sur la Grande Côte, dans le Pôle urbain de Diamniadio et du Lac Rose, 40 kilomètres au Nord de Dakar.

     La SONES affirme dans une note que la capacité de cette infrastructure hydraulique sera de 300.000 m3/jour extensible à 400.000 m3/jour. Elle permettra de réduire beaucoup plus la dépendance vis-à-vis du système du Lac de Guiers et des forages qui assurent, aujourd’hui, environ 55% des besoins en eau potable de Dakar. Cette usine s’inscrit surtout dans la continuité du Schéma directeur, l’instrument de planification stratégique qui a permis d’identifier et de réaliser l’usine KMS3.

    Ladite note ajoute qu’à travers cette usine selon toujours la note de présentation, l’Etat anticipe sur la prise en charge de la demande en eau potable dans le triangle Dakar-Mbour-Thiès qui représente 3,7% de la superficie du pays et concentre près de 6 millions d’habitants, soit 35% de la population nationale. 

    L’usine de la Grande Côte sera réalisée en Partenariat Public Privé (PPP) de type CEP (Construction-Exploitation-Propriété). Dans ce cadre de collaboration, ACWA Power sera responsable du financement, de la construction et de l’exploitation de l’usine pendant toute la durée du contrat qui sera définie suivant le prix de revient cible. Puis, à la fin du contrat, la société saoudienne ACWA Power transférera la propriété de l’usine à l’Etat du Sénégal.
    « La signature de ce mémorandum d’entente avec le groupe saoudien ACWA POWER, pour le compte de l’Etat du Sénégal à travers le Ministère de l’Eau et de l’Assainissement, est un acte d’anticipation sur l’explosion de la démographie et de la demande dans le triangle Dakar-Mbour-Thiès qui représente environ 5 millions de consommateurs. C’est surtout un pas essentiel dans l’exécution de la feuille de route du Gouvernement en matière de réponses à la demande en eau potable », a affirmé le DG de la SONES, Charles Fall.

    Dans la même rubrique

    2 Commentaires

    1. A quinze mois de la fin de son mandat, le Président Macky Sall a-t-il le droit d’engager le Sénégal dans un projet de dessalement de l’eau mer dont les impacts environnementaux et halieutiques négatifs seront vécus sur l’écosystème marin côtier pendant plusieurs décennies !

    2. A quinze mois de la fin de son mandat, le Président Macky Sall a-t-il le droit d’engager le Sénégal dans un projet de dessalement de l’eau mer dont les impacts environnementaux et halieutiques négatifs seront vécus sur l’écosystème marin côtier pendant plusieurs décennies !

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,412SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs