Autres

    Coup d’Etat au Burkina Faso : AfrikaJom invite la CEDEAO à ne pas densifier les sanctions contre le pays

    #image_title

    La situation au Burkina Faso, avec le deuxième coup d’Etat en 8 mois, préoccupe l’organisation AfrikaJom Centre. Après avoir fermement condamné le putsch du Capitaine Ibrahim Traoré, Alioune Tine et ses collaborateurs invitent tout de même les dirigeants de la CEDEAO « à éviter toutes sanctions contre le Burkina Faso dans ce
    contexte de crise qui pourraient aggraver la situation sécuritaire, politique, économique, sociale et compromettre dangereusement la lutte contre le
    terrorisme »

    AfrikaJom invite également, l’Union Africaine et la CEDEAO « à soutenir tous les efforts d’une
    transition civile sous la direction de bonnes volontés de la société civile et un
    dialogue national sincère et inclusif allant dans le sens du renforcement de l’unité nationale »

    AfrikaJom appelle la communauté internationale « à soutenir fortement les efforts de l’Etat burkinabé dans la lutte contre le terrorisme et éviter toute manœuvre visant à affaiblir les efforts de réconciliation au sein de l’armée et de la société »

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,392SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs