Autres

    Gouvernance du secteur portuaire: des membres de la SNP formés pour mieux rentabiliser les échanges commerciaux maritimes sénégalais


    Le Ministère des Pêches et de l’Economie maritime, à travers l’Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM), avec l’appui technique et financier d’ENABEL, Agence belge de développement et du Port d’Anvers International (PAI) a tenu un atelier de formation de 5 jours qui s’est achevé jeudi 30 septembre. Une formation destinée aux acteurs et membres du COPIL et COTECH de la Stratégie nationale portuaire (SNP) sur la Gestion Environnementale-Durabilité (module 4) et Digitalisation et Santé, Sûreté et Sécurité (module 5) et de présentation du rapport de la phase 2, de la SNP.

    #image_title

    Dans le cadre de l’élaboration de la Stratégie nationale portuaire (SNP), le Sénégal a signé un protocole d’accord avec la Belgique pour développer un hub logistique maritime international capable de soutenir la croissance économique induite par la mise en œuvre du Plan Sénégal Émergent (PSE).

    L’une des composantes opérationnelles de ce protocole d’accord est le « leadership program » qui vise à renforcer les capacités des acteurs à travers cinq (05) modules de formation qui portent sur des thématiques variées, allant de la Gouvernance à la Stratégie commerciale, de la Gestion environnementale à la Santé, la Sûreté et à la Digitalisation.
    Une première (1ère) phase de ce programme a été exécutée de manière réussie, avec les experts du Port d’Anvers International (PAI) qui ont partagé leur expertise avec les acteurs impliqués dans la mise en œuvre des recommandations issues de l’étude pour le réaménagement du secteur portuaire du Sénégal. Cet atelier du 26 au 30 septembre 2022 constitue la deuxième (2ème) phase qui marque l’achèvement du « leadership program ».

    Le directeur général de l’Agence nationale des affaires maritimes (ANAM), Massamba Achille Edouard Guèye, souligne qu’il est « nécessaire pour le Sénégal de se doter d’une plateforme portuaire capable de porter son développement. Nos échanges commerciaux internationaux portent à 90 % environ sur le secteur maritime, c’est pourquoi il nous faut arriver à mettre en place une plateforme portuaire capable de porter les aspirations de développement que le président de la République ambitionne pour notre pays. En cela nous pouvons compter sur le constant que représente l’agence belge de développement Enabel ».

    À cette occasion, les membres du Comité de pilotage (COPIL) et du Comité technique (COTECH), chargés du suivi de l’élaboration de la SNP bénéficieront d’un renforcement en compétences sur deux (02) modules principaux dénommés 4 et 5, respectivement intitulés, Environnement-Durabilité et Digitalisation, Santé, Sécurité et Sûreté.

    À l’issue de cet atelier de formation, sous la présidence effective du Ministère des Pêches et de l’Économie Maritime (MPEM) et en présence de l’ANAM, ENABEL et de l’ensemble des bénéficiaires, la cheffe de la coopération belge, Mme Hannick Lorre Dezecour a réitéré l’engagement de la Belgique à continuer à accompagner le Sénégal dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent.
    « Le programme de coopération belgo-sénégalaise actuellement en cours reflète cet engagement profond entre autre par un appui spécifique et important à la mise en place de l’agropole centre, ou encore par une coopération avec l’Etat Sénégalaise dans le cadre de l’accès équitable aux médicaments et vaccins de qualité suite à la crise COVID. Notre rencontre aujourd’hui se fait cadre dans cet engagement suite à l’appel de la part des autorités sénégalaises pour un appui à l’élaboration de la stratégie nationale portuaire ainsi qu’aux besoins de formation y relatifs, auquel nous avons répondu favorablement » a-t-elle expliqué.

    Mme Dezecour de poursuivre : « nous reconnaissons l’importance du secteur pour la réussite du Plan Sénégal Emergent, en particulier par rapport à la transformation structurelle de l’économie sénégalaise. Nous reconnaissons également les nombreux défis qui y vont avec et qui ne peuvent être débattu par un processus participatif et inclusif. A travers notre agence de coopération ENABEL, que je remercie également au passage, je vous assure de notre engagement par la mise à disposition du secteur portuaire au Sénégal de l’expertise pertinente sur base d’une analyse conjointe et participative des besoins afin de réussir ensemble ce processus important », a-t-elle conclu.

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,392SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs