Autres

    Sénégal : hausse des cas de paludisme entre 2020 et 2021

    Le Coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) du Sénégal, Docteur Doudou Sène, a relevé une hausse des cas de paludisme au Sénégal qui sont passés de 445 313 en 2020 à 536 850 en 2021, le nombre de décès est passé de 373 à 399.

    La réalisation des stratégies à efficacité prouvée recommandées par l’Oms, s’est traduite au niveau opérationnel par une amélioration de l’accès aux services et la qualité de la prise en charge des cas, l’acceptation de l’utilisation des moustiquaires imprégnées d’insecticides, les aspersions intra domiciliaires (Aid) comme une arme de prévention, le Traitement Préventif Intermittent (Tpi) chez la femme enceinte et la Chimio prévention du Paludisme Saisonnier (Cps) chez les enfants de 3 à 120 mois. «Le nombre de cas est passé de 445 313 en 2020 à 536 850 en 2021, le nombre de décès est passé de 373 à 399», a fait savoir Dr Sène, coordonnateur du PNLP.

    Malgré la mise en œuvre de toutes ces interventions, le constat est que les tendances de la morbidité et de la mortalité sur la période 2020-2021 témoignent d’une légère hausse.

     En effet, le nombre de cas de paludisme est passé de 445 313 en 2020 à 536 850 en 2021 soit une augmentation de 20,56% et le nombre de décès est passé de 373 en 2020 à 399 soit une augmentation de 6,97%. Ces augmentations sont expliquées en partie, selon Dr Doudou Sène, par une amélioration du recrutement à travers l’intégration de nouvelles structures sanitaires publiques et privées dans le système d’information sanitaire et la capitalisation de leurs données. Mais, précise-t-il, la situation épidémiologique laisse aussi apparaître une baisse significative de la morbidité palustre chez les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes de 2017 à 2021 avec respectivement 26,3% et 51,1%.

    Au premier semestre 2022, les résultats obtenus montrent que le taux de réalisation des tests a légèrement baissé passant de 99,5% au S1 de 2021 à 99,3% au S2 de 2022.Cela est plus imputable à la région de Diourbel où on a enregistré un taux de 95%.

    Une nette amélioration de la couverture en Tpi 3 passant de 61,2% au S1 de 2021 à 68,4% au S1 de 2022, le nombre de cas de paludisme simple est passé de 23 868 au S1 de 2021 à 54 610 au S1 de 2022, les cas de paludisme respectivement de 791 à 2006 et les décès liés au paludisme de 30 à 51, avec une bonne disponibilité des intrants pour la prévention et la prise en charge des cas de paludisme simple et grave dans tout le pays.

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,390SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs