Autres

    Journée de pitch pour les start-ups : un programme pour booster l’économie et créer de la valeur

    La Journée de pitch pour les start-ups a été organisée, ce lundi à Dakar. Cette journée, organisée par Startupbootcamp Afritech, est un programme d’accélérateur panafricain financé par des partenaires comme Telecel group, FMO et Der/FJ va permettre de booster l’économie et créer de la valeur. Pour cette journée, 10 startups les plus innovatrices dans les secteurs tels que AgriTech, Cybersécurité, Digital Health, etc., vont être s’élection et seront financé à hauteur de 500 000 euros en crédits, avantages et bénéfices, plus 15 000 euros d’investissement en espèces.

    Oumar Basse, Cofondateur et Directeur général de ‘’Yobanté Express’’ : « La journée d’aujourd’hui permet de faire une présélection des startups, des Startupbootcamp. Il faut rappeler que le Startupbootcamp est un programme d’accélération international. Ce programme permet de voir d’un côté des entreprises qui ont besoin de l’innovation et de la fraîcheur. Et d’un autre côté des start-ups qui ont besoin d’accompagnement, de se structurer pour faire des programme pilote… Il faut savoir comme vous l’avez déjà remarqué, aujourd’hui des entrepreneurs qui répondent à des problématiques réels des populations, on a plusieurs exemple que ça soit dans l’assainissement, l’environnement sur le digital, sur plein d’aspect, des problématiques de la société, un entrepreneur qui règle un problème de la société, crée de la valeur. Non seulement pour lui, mais pour tout un écosystème. De façon directe, il emploie aussi des jeunes ».

    #image_title

    Selon Henry Ojuor, Directeur du Programme Africa Startup Initiative (ASIP), le but du programme, c’est d’aider les start-ups à pénétrer de nouveaux marchés et aussi de faire des levées de fonds.

    « La journée d’aujourd’hui, c’est pour stimuler l’écosystème et mettre en rapport les mentors, les investisseurs et les start-ups qui vont pitcher. Voir, c’est quoi la valeur ajoutée des start-ups. Aussi, avant le début du programme, elle s’est créé des opportunités pour les start-ups et établir un lien entre eux…. Les bénéfices qu’on va apporter aux start-ups, c’est dans un premier temps un accès à notre réseau de mentors et d’organisation d’entreprise et aussi d’expert. Il faut aussi noter le cache qu’on va leur donner d’une valeur de 18 000 dollars et 500 000 dollars en crédits », dit-il.

    #image_title

    Le gouvernement du Sénégal, par le biais de la Délégation de l’entrepreneuriat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ), continue d’être le pont qui fournit les partenariats essentiels du secteur public et le soutien du gouvernement.

    « Il s’agit du premier programme Startupbootcamp qui a lieu en Afrique Francophone. Et piloté depuis l’Afrique du Sud dans un univers anglophone. Nous avons une connexion qui se fait à travers les entrepreneurs des différents pays. C’est un partenariat sur plusieurs années. L’idée, c’est de grandir ce programme en Afrique francophone. Nous sommes au Sénégal, mais l’idée d’aller dans toute la sous-région. Le but, c’est d’aller plus loin pour que des entreprises ici puissent toucher des marchés à l’international, capitalisé sur des fonds beaucoup plus importants », a indiqué Adrien Schwarz de la DER/FJ. 

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,422SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs