Autres

    Lutte contre la vie chère : 550 milliards FCFA prévus en 2023 pour soulager les Sénégalais

    En présidant ce samedi au palais présidentiel, la cérémonie de restitution des commissions de concertations pour la réduction de la cherté de la vie, le président Macky Sall a annoncé de fortes mesures pour faire face à l’inflation généralisée touchant les prix des denrées de première nécessité. Pour le courant de l’année 2023, le chef de l’État annonce une subvention de 550 milliards de francs CFA pour soulager les populations et assurer leur protection.

    « En 2023, des actions appropriées aux prix des denrées de première nécessité sont également programmées pour continuer à soulager les ménages et assurer la protection des populations. Ainsi, j’ai prévu 100 milliards pour la subvention des denrées, les 450 milliards c’est pour le secteur de l’énergie, ce qui fait 550 milliards», a fait savoir son excellence.

    «Comme vous le constatez, des mesures volontaristes et des décisions exceptionnelles de renonciation fiscale ont été prises pour ne pas répercuter la vérité des prix des denrées de première nécessité. C’est le but de l’exercice. Il convient par ailleurs de souligner que des avancées indicatives ont été faites au courant de cette semaine dans le cadre de la congestion à feu avancé du port autonome de Dakar, qui aura des impacts positifs et notables dans la réduction des prix. C’est le lieu de féliciter le nouveau directeur général et son équipe pour la décongestion du Port autonome de Dakar », a ajouté le président Sall dont les propos sont rapportés par Dakaractu.

    Par ailleurs, Macky Sall entend élargir ces mesures dans le loyer. À cet effet, en plus de la mise en œuvre d’une mesure fiscale spéciale pour les bailleurs, le chef de l’État annonce l’instauration d’un nouveau dispositif de régulation du loyer et une nouvelle réglementation fixant les conditions d’accès.

    « Sur la question du loyer, pour des démarches d’anticipation, j’ai demandé au gouvernement d’accentuer la mise en œuvre d’une mesure fiscalité spéciale qui est déjà en vigueur en réalité, appliquée au loyer en facilitant les modalités de paiement à la fois à l’État, des bailleurs et des locataires. Le ministre du commerce pourra y revenir en détail ».

    En outre, un nouveau dispositif de régulation du loyer et une nouvelle réglementation fixant les conditions d’accès, les exercices de transaction, et d’intermédiation vont entrer en vigueur très prochainement. J’ai par ailleurs indiqué au gouvernement, l’urgence de consentir des efforts pour faciliter l’accès à l’aliment de bétail et volaille aux éleveurs », a renseigné encore le président Macky Sall, qui salue la pertinence de ces concertations.

    « Je voudrais me féliciter de cet exercice participatif, inclusif, exhaustif mais aussi inédit. Exercice qui s’est déroulé dans la sérénité, dans le partenariat, dans un esprit d’engagement et de solidarité engagés par les acteurs de la vie sociale et économique du pays », a affirmé le chef de l’Etat à l’entame de son discours d’ouverture.

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,391SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs