Autres

    Cop 27 : La Chine prête à contribuer à l’indemnisation des dommages climatiques

    La Chine serait disposée à contribuer à un mécanisme d’indemnisation des pays les plus pauvres pour les pertes et les dommages causés par le changement climatique, a déclaré son émissaire pour le climat Xie Zhenhua.

    S’exprimant lors de la conférence sur l’environnement COP27 en Égypte mercredi, Xie a déclaré que la Chine n’avait aucune obligation de participer, mais a souligné sa solidarité avec ceux qui appellent à plus d’action des pays riches sur la question, et a souligné les dommages que la Chine avait subis à cause des conditions météorologiques extrêmes liées au climat.

    La Chine est désignée par l’Organisation mondiale du commerce comme un pays en développement, bien qu’elle soit la deuxième économie mondiale.

    Le mois dernier, l’envoyé spécial des États-Unis pour le climat, John Kerry, a déclaré aux journalistes que la Chine devrait contribuer ses propres fonds aux pertes et dommages, « surtout s’ils pensent qu’ils vont continuer au cours des 30 prochaines années en augmentant leurs émissions », Politico signalé.

    Xie a noté que Kerry, « son ami depuis 25 ans », n’avait pas soulevé cette question avec lui lors de discussions informelles à la COP27 cette semaine. Il a ajouté que la Chine avait déjà versé des milliards de yuans (des centaines de millions de dollars) aux pays en développement pour les aider dans leurs efforts d’atténuation.

    Après la visite de la présidente américaine Nancy Pelosi à Taïwan en août dernier, la Chine a déclaré qu’elle mettrait fin à tout dialogue avec les États-Unis sur le climat, malgré le dévoilement d’un pacte avec les États-Unis lors de la COP26 à Glasgow l’année dernière pour coopérer sur le changement climatique.

    Xie a déclaré que la visite de Pelosi avait « blessé les sentiments du peuple chinois », mais a noté que les discussions informelles et la correspondance personnelle avec les délégués américains se poursuivaient.

    « La porte est absolument fermée par (les États-Unis) », a-t-il déclaré. « C’est nous, la Chine, qui essayons de l’ouvrir. »

    Reuters

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,422SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs