Autres

    Macron tente de relancer le dialogue politique vénézuélien 

    Emmanuel Macron doit tenter vendredi, à l’occasion du Forum de Paris sur la paix, de relancer le dialogue au point mort entre le camp du président vénézuélien Nicolas Maduro et ses opposants pour sortir le Venezuela de l’impasse politique.

    Les négociations entre le régime et l’opposition doivent reprendre dans les meilleurs délais à Mexico, avec dans un premier temps un accord humanitaire et ensuite, je l’espère, des garanties politiques », a déclaré jeudi le président français en recevant à l’Elysée son homologue argentin Alberto Fernandez, qu’il a remercié « solennellement » pour son rôle « dans cette direction ».

    « Nous allons faire le maximum pour pouvoir accompagner cette initiative, ce travail de paix », a-t-il ajouté.

    Emmanuel Macron, Alberto Fernandez et le président colombien Gustavo Petro doivent participer ensemble vendredi en fin d’après-midi à une rencontre sur la crise vénézuélienne, qui pourrait être le clou de la cinquième édition du Forum de Paris sur la paix.

    Objectif: pousser le camp Maduro et l’opposition vénézuélienne à relancer le processus de Mexico, cycle de négociations au point mort depuis un an. Il s’agirait notamment de s’entendre sur les conditions d’organisation de la prochaine élection présidentielle, théoriquement prévue en 2024.

    A cette occasion, les principaux négociateurs de chaque camp seront dans la capitale parisienne. Nicolas Maduro a dépêché le président de l’Assemblée nationale, Jorge Rodriguez, et l’opposition son représentant, Gerardo Blyde.

    Echanges Macron-Maduro

    « Le président français, le président colombien, le président argentin vont lancer aujourd’hui ce dialogue », a dit à l’AFP Pascal Lamy, qui préside le Forum sur la paix.

    Ces émissaires des deux camps jusqu’ici irréconciliables « vont se parler et, je l’espère, se mettre d’accord sur une méthode et des étapes qui suivront », a-t-il ajouté.

    M. Lamy a tenté de relativiser les attentes en rappelant que les rapports entre eux étaient « extrêmement acrimonieux, tendus, difficiles ». On ne peut donc pas dire ce que ce dialogue donnera, « cela dépend des consignes de chaque côté », a-t-il prévenu.

    La tentative de médiation d’Emmanuel Macron s’inscrit en tous les cas dans un contexte de relatif dégel international à l’égard du pouvoir de Caracas.

    La France, comme les Etats-Unis et un grand nombre d’autres pays, n’avait pas reconnu la réélection de Nicolas Maduro à la présidence du pays sud-américain en 2018, lors d’un scrutin à leurs yeux truqué. Et dans la foulée, ils avaient soutenu le chef de l’opposition Juan Guaido lorsqu’il s’était déclaré président par intérim début 2019.

    Mais les multiples sanctions américano-européennes, dont un embargo pétrolier de Washington, pour pousser le dirigeant socialiste au départ n’ont pas porté les fruits escomptés, et le poids politique de Juan Guaido a depuis largement diminué.

    Bien qu’ils considèrent toujours le président Maduro comme illégitime, les Etats-Unis ont rouvert un canal de discussion avec Caracas, et assoupli en mai certaines de leurs sanctions. 

    Le gouvernement américain de Joe Biden n’a pas caché que les hydrocarbures vénézuéliens pouvaient être utiles sur le marché international en pleine crise énergétique due à la guerre menée par la Russie en Ukraine.

    Emmanuel Macron, lui, a eu lundi un bref échange avec Nicolas Maduro dans les couloirs de la COP27 sur le climat en Egypte.

    L’appelant « président », le chef de l’Etat français lui promet, selon des images vues par l’AFP, de le rappeler pour « parler plus longuement » et « engager un travail bilatéral utile pour la région ».

    L’Elysée a ensuite précisé que Paris ne le reconnaissait toujours pas comme chef de l’Etat du Venezuela, mais faisait preuve de pragmatisme. « On essaye de créer une dynamique », « c’est avec Nicolas Maduro et son régime qu’il faut qu’on ait un dialogue et qu’on va essayer de pousser pour la reprise des négociations » afin d’aboutir « à des élections justes et transparentes ».

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,390SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs