Autres

    Achat d’armements : le ministre de la Communication menace de poursuite judiciaire les journalistes ayant publié l’affaire

    « Ces infractions ne seront pas impunies. Je suis clair ». C’est ainsi que le ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Moussa Bocar Thiam, a menacé de poursuite judiciaire les journalistes ayant publié l’affaire d’achat d’armements d’une valeur de 45 milliards FCFA qu’il a classé de « secret défense », lors de l’émission Grand Jury de la Rfm ce dimanche 13 novembre 2022.

    « Je vous réponds clairement que ces infractions ne seront pas impunies. Je suis clair. Il est clair que l’État du Sénégal qui a la responsabilité de veiller aux lois et règlements prendra toute les mesures nécessaires (…) Nous allons revenir à l’ordre. Ne pas autoriser qu’un journaliste ou qu’un consortium de journalistes puissent violer délibérément les secrets défense qui peuvent nuire à la stabilité de notre pays, à l’honorabilité de nos forces de défense et de sécurité. Nous devons tous y veiller et il appartient à l’État prendre ses responsabilité et il le fera. Quelles qu’en soient les conséquences », a menacé le ministre.

    Il a rappelé que le métier de journalisme est encadré. «Un journaliste ne peut pas tout dire, tout révéler quitte à nuire aux intérêts supérieurs de la nation. C’est intolérable et inadmissible. Cet intérêt public à informer disparaît dès lors qu’il y a un intérêt public qui appartient à l’Etat du Sénégal à travers la stabilité du pays ».

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,390SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs