Autres

    Coupe du monde 2022 : c’est l’hécatombe aussi pour l’Argentine !

    Citée parmi les favoris de cette Coupe du monde 2022, la sélection albiceleste n’est pas sereine. La raison ? Une vague de pépins physiques qui interpelle.

    La tendance était annoncée dès le début de cette saison 2022/2023 exceptionnelle, elle se confirme de jour en jour. Coupe du monde organisée en hiver oblige, les sélectionneurs ont assisté, impuissants, aux effets désastreux d’un calendrier resserré et donc plus chargé. Résultat : la seule semaine de « préparation » dont ils bénéficient pour aborder le Mondial sert surtout à réparer les pépins physiques des joueurs. L’équipe de France est d’ailleurs l’une des sélections les plus concernées avec les forfaits de Presnel Kimpembe et de Christophe Nkunku et les grosses incertitudes planant sur le duo Varane-Benzema.

    Toutefois, nos Bleus ne sont pas les seuls frappés par ce fléau. Invincible depuis 36 matches, l’Argentine fait partie des grands favoris de la compétition. Placée dans le groupe C du tournoi, en compagnie de l’Arabie Saoudite, du Mexique et de la Pologne, l’Albiceleste a la voie dégagée pour accéder aux huitièmes, où elle pourrait d’ailleurs retrouver les Bleus quatre ans plus tard si ces derniers finissent deuxièmes de leur poule. Mais avant d’imaginer de telles retrouvailles, Lionel Scaloni prie pour que l’hémorragie s’arrête au sein de son groupe.

    4 joueurs encore douteux

    Hier, le sélectionneur sud-américain a perdu sur forfait Nico Gonzalez et Joaquin Correa. Ces deux-là ont rapidement été remplacés par Angel Correa et Thiago Almada. Un accueil extraordinaire leur a d’ailleurs été réservé par les supporters argentins à l’aéroport de Buenos Aires. Et les soucis de Scaloni ne sont pas terminés. Le journal Olé indique en effet que quatre autres joueurs de la sélection tiennent tout le monde en haleine. Le premier est Papu Gomez. Le joueur de Séville a un problème avec un genou. Attaquant star de l’Albiceleste, Lautaro Martinez s’est entraîné hier, mais n’a joué aucune minute contre les Émirats arabes unis (5-0). Le quotidien précise que le joueur de l’Inter arrive au Qatar sous haute protection médicale.

    Troisième joueur concerné, Marcos Acuña va connaitre une journée décisive. Victime d’une pubalgie, l’autre joueur de Séville concerné va subir des tests physiques ce vendredi. Sachant qu’il ne pourra pas être soigné en cours de compétition, soit il répond favorablement, soit il fera ses valises. Enfin, le quatrième larron de l’histoire, c’est bien sûr Paulo Dybala. Blessée en octobre, la Joya a longtemps été incertaine pour le Mondial. Revenu à la compétition le 13 novembre dernier face au Torino, Dybala a bien été appelé, mais il s’entraîne toujours à part. Et de gros doutes existent toujours au sein du staff alors que le joueur doit, à l’instar d’Acuña, subir des tests aujourd’hui.

    Footmercato

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,370SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs

    %d blogueurs aiment cette page :