Autres

    NBA : Boston prend ses aises à l’Est, Doncic puissance 50

    Les Celtics ont étiré leur série de victoires à neuf en s’imposant à la Nouvelle-Orléans (117-109), un succès qui permet à Boston de prendre ses aises en tête de la conférence Est de la NBA, qui a par ailleurs vécu vendredi soir le 50e triple-double de la jeune carrière du Slovène Luka Doncic (Dallas).

    Auteurs de 20 paniers à trois points en Louisiane, les Celtics ont rapidement pris leur envol face aux Pelicans (40-25 à la fin du premier quart-temps). Dans l’ultime période, New Orleans est certes revenu de -13 à -6, mais les coéquipiers de Jaylen Brown (27 points, 10 rebonds et sept passes) ont maîtrisé leur sujet.

    « Il nous arrive de prendre les devants et de laisser la partie nous échapper… C’est ça notre défi, prendre les commandes et rester concentrés », a commenté Brown. Les autres équipes ne vont pas rendre les armes. Elles savent que nous sommes allés en finale l’an dernier et vont donner le meilleur ».

    Avec 13 victoires pour seulement trois défaites, les grands hommes verts prennent leur aise en tête de la conférence Est, devant les Bucks de Milwaukee (11-4), qui eux ne sont pas parvenus à gérer leur avantage sur le parquet des Sixers: alors qu’elle menait 62-55 à la pause, la franchise du Wisconsin s’est inclinée 110-102.

    Sans James Harden, Tobias Harris et Furkan Korkmaz, Philadelphie a pu compter une nouvelle fois sur son grand joueur du moment, Joel Embiid: avec 32 pts -dont 19 en seconde période-, 11 rebonds et huit passes, le pivot camerounais a remporté son duel face au « Greek freak » Giannis Antetokounmpo (25 pts, 14 rbds, 4 passes).

    Le pivot des Sixers Joel Embiid (D) lors du match de NBA contre les Bucks de Milwaukee, le 18 novembre 2022 à PhiladelphieLe pivot des Sixers Joel Embiid (D) lors du match de NBA contre les Bucks de Milwaukee, le 18 novembre 2022 à Philadelphie

    Les Sixers basculent dans le vert (8e, 8-7), mais ont enregistré un blessé de plus, avec la sortie avant la pause de l’arrière Tyrese Maxey (24 points), touché à un pied.

    Golden State se rassure (un peu)

    A l’Ouest, la performance du soir est venue de Dallas, où Luka Doncic a mené les Mavs à la victoire face à Denver (127-99) en compostant le 50e triple-double de sa jeune carrière -le Slovène n’a que 23 ans! Dans l’histoire de la NBA, seul Oscar Robertson a fait mieux… il y a plus d’un demi-siècle.

    La star slovène des Mavericks Luka Doncic lors d'un match de NBA contre les Nuggets de Denver, le 18 novembre 2022 à Dallas

    La star slovène des Mavericks Luka Doncic lors d’un match de NBA contre les Nuggets de Denver, le 18 novembre 2022 à Dallas

    « C’est super », a réagi Doncic, qui a martyrisé les Nuggets avec 33 points, 12 rebonds et 11 passes. Mais « une victoire reste une victoire », a tempéré le Slovène, qui vise plus haut encore cette saison -Dallas (9-6) est pour l’heure quatrième derrière Portland, Utah et Memphis.

    Parmi ce trio, le Jazz l’a emporté d’un cheveu face aux Suns (134-133), grâce aux 38 points de Lauri Markkanen (son record personnel), tandis que Portland ne jouait pas. Les Grizzlies ont également gagné, face au Thunder (121-110), mais ils ont perdu leur meneur Ja Morant, touché à la cheville gauche et dont la durée d’indisponibilité est à déterminer.

    Bien plus bas dans ce classement, Golden State, le champion en titre, s’est (un peu) rassuré après les 130 points encaissés à Phoenix, en dominant les Knicks de New York (111-101).

    « Nous avons enfin été un peu plus performants défensivement », s’est réjoui à juste titre Stephen Curry, auteur d’un double-double (24 points, 10 rbds).

    Le joueur des LA Lakers Wenyen Gabriel au dunk lors d'un match de NBA contre les Detroit Pistons, le 18 novembre 2022 à Los Angeles

    Le joueur des LA Lakers Wenyen Gabriel au dunk lors d’un match de NBA contre les Detroit Pistons, le 18 novembre 2022 à Los Angeles

    De réjouissances, il n’en est en revanche pas encore question pour les Lakers. Sans LeBron James, absent sur blessure pour la troisième rencontre d’affilée, L.A. a certes glané sa 4e victoire (pour dix défaites). Mais les Lakers ont dominé (128-121) de faibles Pistons (3-14). Et le chemin de la guérison est encore long.

    AFP

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,390SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs