Autres

    Santé : Guy Marius Sagna fustige la gestion du gouvernement 

    Le Député de l’opposition Guy Marius Sagna est revenu sur les manquements qui existent dans le système de santé au Sénégal. Selon lui, 70 ans après l’indépendance, le nombre d’agents que le Sénégal avait en 1952, est supérieur au nombre actuel. Aux yeux du député de la coalition Yewwi Askan Wi, le Sénégal a un gap de « 641 agents et au niveau des infirmiers d’état un gap de 3333 agents ».

    « En 1952, il y avait un agent d’hygiène pour 1700 habitants, en 2018, on avait à Dakar un agent d’hygiène pour 33 mille habitants. Alors que la même année, Dakar avait besoin 573 agents d’hygiène et la région de Dakar n’avait que 33 agents d’hygiène. Je me demande pourquoi 70 ans après l’indépendance, que le nombre d’agents que nous avions en 1952 est supérieur que le nombre actuel », s’interroge Guy Marius Sagna.

    Qui ajoute : « Cette situation est liée au manque de transparence dans la gestion de l’Etat ».

    Concernant les assistants infirmiers, le parlementaire relève un gap de 1449 agents. « Le Sénégal a un gap de 641 agents et au niveau des infirmiers d’état un gap de 3333 agents », fait-il savoir.

    Ibrahima Mansaly

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,392SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs