Autres

    Construction de salles de classes, résorption des abris provisoires: doléances des députés au ministre de l’Education

    Les doléances ont été nombreuses lors du passage du ministre de l’Education nationale, Cheikh Oumar Anne à l’Assemblée nationale pour le vote de son budget pour l’exercice 2023. Les députés ont interpellé le ministre sur la résorption d’abris provisoires, l’achèvement de la construction de plusieurs lycées, les effectifs pléthoriques notés dans des établissements, la construction de salles de classes et daaras modernes entre autre.

    Plusieurs députés ont pendant le débat sollicité la construction de nouvelles salles de classe au niveau des collèges de Salémata, des écoles de Thiénaba, de I’INEFJA de Thiès et des écoles de la banlieue de Dakar.

    Dans le même volet, les parlementaires ont appelé à la résorption des abris provisoires, l’achèvement des travaux de construction de lycées et d’IEF à Salémata, à Mbirkilane et des daaras modernes des localités d’Afia Mbacké et de Ndindy, à Nioro, à Koumpentoum, au CEM de Colibantan, à l’IEF de Goudomp, à la case des tout-petits de Linguère.

    Il a aussi été demandé l’ouverture du second Iycée de Gossas, d’un centre de formation professionnelle à Goudomp et le démarrage des cours au lycée de Yoff.

    De plus, il a été relevé les retards dans les travaux de construction de daaras modernes dans certaines localités.

    Sur un autre registre, certains députés ont interpellé le ministre sur le déficit d’enseignants  pour des recrutements massifs. Aussi, ils ont plaidé des mesures urgentes pour combler ce déficit, notamment à Wakhinane-Nimzat, Goudomp, Ndindy, Guédiawaye, Bambey, Pout, Vélingara, Darou Salam dans la  commune de Dahra, Kolda, Matam et au daara de Coky.

    Effectifs pléthoriques dans les établissements

    Parallèlement, l’attention de Cheikh Oumar Anne a été attirée sur les effectifs pléthoriques notés dans des établissements de Vélingara, Saint-Louis et Fatick. Dans la même veine, il a été souligné le déficit de tables-bancs, surtout, dans les établissements scolaires de Kolda, Médina Yoro Foulah, Goudiry, Kaolack, Sédhiou et Ndindy.

    Également, les parlementaires ont demandé une dotation en matériels et supports didactiques, en blocs scientifiques, en bibliothèques, notamment à Goudomp, à Dahra, au niveau des écoles franco-arabes. A ce niveau, une visite des écoles de Touba par le Ministre, a été souhaitée.

    Les élus ont de plus sollicité la construction de l’IA de Sédhiou, de l’IEF de Guinguinéo et la dotation de véhicules de service aux inspecteurs de Goudomp ct à l’IEF de Mbirkilane, ainsi que la fourniture de bus scolaires aux établissements enclavés de Thiadiaye, Médina Yoro Foulah, Mbirkilane et Fatick.

    Par ailleurs, les parlementaires ont demandé des mesures contre le déplacement des élèves du nord de Sindian vers la Gambie.

    En outre, ils ont sollicité la création de daaras modernes à Kébémer, Sédhiou et la gestion du daara moderne de Pire par des nationaux. Le ministre de l’Education nationale a également été interpellé sur le dispositif d’accompagnement du département dans la mise en place des daaras modernes.

    Dans la même rubrique

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Restez Connectés

    19,691FansJ'aime
    74,385SuiveursSuivre
    11,500AbonnésS'abonner

    Communiqués et Sports

    Communiqués et Avis

    Communiqués et avis

    Articles Les plus réçents

    Auteurs