Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


Afrique

Fin de l’accord entre le MNLA et Ansar Dine au nord du Mali

A Gao, dans le nord du Mali, le bureau exécutif de la rébellion touarègue du MNLA a entériné la fin de l’accord avec le mouvement islamiste d’Ansar Dine. Joint par RFI, Bilal Ag Cherif, secrétaire général du MNLA, confirme la création, dans les plus brefs délais, d’un conseil provisoire du territoire de l’Azawad et prend ainsi...

L'Algérie tente de résoudre la crise au nord du Mali

La communauté arabe malienne tente de s'organiser. Un congrès tenu en territoire mauritanien proche de la frontière avec le Mali a abouti à la création d'une Alliance démocratique de la communauté arabe qui se veut « pour l'unité et l'intégrité territoriale du Mali ». Les différentes composantes communautaires du nord du Mali...

Explosions à Brazzaville: les inconnues du dossier judiciaire

L'enquête sur les explosions du dépôt de munitions de Mpila provoque des remous à Brazzaville. Vingt-six personnes, en grande majorité des militaires, ont été arrêtées et inculpées pour différents chefs d'accusation. Mais nombre de points de ce dossier restent à définir, notamment le rôle du caporal-chef Blood Kakome Kouvack,...

Explosions à Brazzaville: les inconnues du dossier judiciaire

L'enquête sur les explosions du dépôt de munitions de Mpila provoque des remous à Brazzaville. Vingt-six personnes, en grande majorité des militaires, ont été arrêtées et inculpées pour différents chefs d'accusation. Mais nombre de points de ce dossier restent à définir, notamment le rôle du caporal-chef Blood Kakome Kouvack,...

RDC: la majorité présidentielle défend le huis clos sur la situation dans l'est

La majorité présidentielle congolaise à l'Assemblée nationale défend sa décision de débattre à huis clos de la situation dans l’est du pays. La semaine dernière, le public et la presse avaient été priés de quitter l’hémicyle et le direct télévisé avait été interrompu. Mardi 5 juin, le ministre de la Défense a répondu, toujours...