Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Allemagne: le doigt d'honneur de Peer Steinbrück en Une d'un magazine fait polémique

Un cliché publié ce vendredi 13 septembre à la Une du magazine hebdomadaire du quotidien Süddeutsche Zeitung montre le candidat social-démocrate à la chancellerie, Peer Steinbrück, faisant un doigt d'honneur. A dix jours des élections législatives, la photo suscite une polémique. L'opposition dénonce une faute de goût qui décrédibilise le candidat. L'intéressé mise sur le sens de l'humour des électeurs.



Les électeurs allemands auront-ils le sens de l'humour ? Capture d'écran du site du Süddeutsche
Les électeurs allemands auront-ils le sens de l'humour ? Capture d'écran du site du Süddeutsche
Au volant, le même geste lui aurait coûté une amende de 600 à 4 000 euros. A la Une d’un magazine, un doigt d’honneur n’est pas sanctionné par le droit pénal mais peut coûter des voix à dix jours des élections.
Le challenger d’Angela Merkel, le social-démocrate Peer Steinbrück, a accepté de participer à une séance photo pour une interview au magazine hebdomadaire du quotidien Süddeutsche Zeitung. La particularité de l’exercice : les réponses aux questions ne sont pas verbales mais se réduisent en des poses immortalisées par les photographes.
Peer Steinbrück a été interrogé sur les surnoms pas toujours flatteurs que certaines bévues durant les premiers mois de sa candidature ont suscité. Le candidat du SPD a alors répondu en faisant un doigt d’honneur. D’après les journalistes de la Süddeutsche Zeitung, le porte-parole de Steinbrück aurait plaidé contre la publication de la photo mais l’intéressé l’aurait laissé passer. Et c’est cette photo très provocante que le magazine a choisi pour orner sa Une de ce vendredi.
Faute de goût
Les sociaux-démocrates et Steinbrück lui-même ont défendu le cliché. A droite et surtout chez les libéraux, on a dénoncé une grave faute de goût. Le quotidien conservateur Die Welt estime que « Peer Steinbrück fait un doigt d’honneur à l’Allemagne ».
Le candidat du SPD mise sur le sens de l’humour de ses concitoyens. Si les électeurs en font preuve, mieux vaudrait pour Steinbrück qu’il prennent une forme différente. Sinon, le doigt d’honneur des Allemands le 22 septembre pourrait être douloureux pour le social-démocrate.
→ A (RÉ)COUTER : Angela Merkel peut-elle perdre ?

Dépéche

Vendredi 13 Septembre 2013 - 11:02


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter