PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




CDM 2014-Allemagne 4-0 Portugal: Müller puissance 3

C'est sans conteste l'homme du choc européen du Groupe G. Le joueur du Bayern de Munich est l'auteur d'un triplé face au Portugal de Christiano Ronaldo et Cie qui n'y ont vu que du feu. quatre (4) buts à zéro (0), c'est le score du match.



C'est le choc du groupe G entre l'Allemagne et le Portugal qui totalisent en tout 17 rencontres  dont 9 victoires à l'actif des Allemands, 3 pour les Portuguais et 5 matchs nuls.Deux équipes qui se connaissent donc qui commencent sans round d'observation. Incertain à deux (2) jours du rendez-vous brésilien, Christiano Ronaldo est bien là. On est à la 7ème mn de jeu, les occasions ne manquent pas. En atteste cette frappe de Ronaldo qui arbore le brassard de capitaine mais bien repris par Neuer (8e).


Derrière, la contre-attaque allemande ne tarde pas mais c'est sur pénalty que les choses se décanteront. Pereira et Gotze se rencontrent sur la surface de vérité portuguaise. L'arbitre pointe le point du pénalty et brandit le jaune contre Pereira. Müller lui ne tremble pas et donne l'avantage à son équipe à la 12ème minute de jeu. Les Poruguais cherchent Ronaldo mais la mayonnaise ne prend pas. ce qui n'est pas le cas de l'adverse qui alourdit la marque. Sur Corner, Hummels pour sa première participation en Coupe du monde double le score. 2-0 en faveur de l'Allemagne à la 32e mn.  Les esprits s'échauffent et Pepe voit rouge. Il donne un coup de la tête au buteur Müller, l'arbitre l'exclut du jeu.


Et le festival continue. A la 46ème mn, Müller encore lui alourdit le score. Sur le point du nul, le joueur du Bayern Munich fusille Rui Patricio. Un doublé qui envoie l'Allemand au niveau de Neymar, Robben, Van Persie tous buteurs à deux (2) reprises lors de leurs différentes sorties. C'est la mi temps et (0-3) pour l'Allemagne sous les yeux d'Angela Merkel présente à l'Arena Fonte Nova. Et c'est reparti à salvodore mais Christiano Ronaldo et Cie butent toujours sur la défense allemande. Müller rate la passe de trois. Sur un raté d'Ozïl, l'Allemand donne de la tête mais c'est au dessus de la barre. Du côté du Portugal, sur un service de Christiano, Coentrao et Nani se gênent (51e).


A la 65e mn de jeu, Paulo Bento a fini d’effectuer ses 3 changements avec l’entrée dès le retour des vestiaires de Costa à la place de Veloso  pour combler l'absence de Pepe en défense central. Blessé, Coentrao cède sa place à André Almeida. Là où la Nationalmannschaft n’en compte qu’un, la sortie d’Ozïl en faveur de Schürrle. Sur une frappe puissante de Nani à l'extérieur de la surface, Neuer dégage le ballon. A la réception Eder s'effondre après un duel avec Höwedes. Le capitaine portuguais réclame un pénalty mais l’arbitre Mazic Milorad  laisse le jeu se poursuivre (75e). Trois (3) mn plus tard, sur une grosse bourde de Rui Patricio qui relâche le ballon, Mûller, toujours lui, se saisit de l'offrande pour marquer à nouveau à la 78e mn. Le score n'évoluera plus. Ce coup franc de Ronaldo plein axe, une puissante frappe à la 90e +2 n'y changera rien car détourné par les poings fermes de Neuer en corner qui ne donnera tout aussi rien. quatre (4) buts à zéro (0), c'est le score final entre le Portugal et l'Allemagne qui, sérieuse prétendante au titre, lance ainsi un signal fort au Brésil de Neymar et l'Argentine de Messi. Müller, pour sa part, a pris une sérieuse option au titre de meilleur buteur avec ses trois réalisations.


Lundi 16 Juin 2014 - 18:01