Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Engagement du gouvernement devant les Nations Unies à « réhabiliter » Karim Wade: le ministère des Affaires étrangères dément



Engagement du gouvernement devant les Nations Unies à « réhabiliter » Karim Wade: le ministère des Affaires étrangères dément
Dans son édition du mercredi 16 octobre 2019 reprise par les médias en ligne, le journal L’Observateur révélait l’engagement pris par la ministre-conseillère Fatou Gaye devant le Comité des Nations Unies à « réhabiliter » Karim Wade, condamné pour enrichissement illicite par la Crei.

Le Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a apporté un démenti à travers un communiqué parvenu à PressAfrik.
« Les 14 et 15 octobre 2019, le Sénégal a pris part à la 127ème session Comité des droits de l’homme en vue de présenter son cinquième rapport périodique, conformément à l’article 40 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques. », peut-on lire dans le document.
 
Les services du ministre Amadou Ba de poursuivre: « Au cours du dialogue interactif qui a suivi la présentation  dudit rapport, l’un des experts du Comité a demandé à la délégation sénégalaise de fournir des informations sur l’état de mise en œuvre des constatations du Comité au sujet de l’affaire concernant Monsieur Karim WADE, transmises à l’Etat du Sénégal en octobre 2018 »
 
Avant de préciser: « Dans sa réponse, et contrairement aux allégations relayées par la presse en ligne, la délégation sénégalaise n’a, en aucun cas et sous quelque forme que ce soit, pris des engagements allant dans le sens d'une « réhabilitation » de Monsieur Karim Wade, ou d'une « réparation » d’un « préjudice » qu’il aurait subi. »

Et que « par conséquent, les informations publiées à ce sujet sont dénuées de tout fondement et relèvent de la méconnaissance des procédures du droit sénégalais et des positions antérieurement et clairement exprimées par le Sénégal sur la question. »
 

AYOBA FAYE

Jeudi 17 Octobre 2019 - 19:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter