Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le journaliste Pape Alé Niang promet de sortir d’autres livres sur les scandales de corruption



Le journaliste Pape Alé Niang promet de sortir d’autres livres sur les scandales de corruption
Le journaliste sénégalais Pale Alé Niang, ne compte pas se limiter à la publication du livre intitulé, « Scandale au cœur de la République : le dossier du Coud », dans lequel l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur, Cheikh Oumar Anne est accusé de corruption. Alors qu’une plainte vient d’être déposée contre lui, M. Niang promet de mettre à la disposition des Sénégalais, d’autres livres, qui seront édités sur la base des rapports des organes de corps de contrôle.

 « Ce n’est que le premier livre. Comme les rapports ne sont pas instruits au niveau de la justice, nous nous ferons de telle sorte que les Sénégalaise prennent connaissance de ces rapports, et dire dans leur intime conviction, si oui ou non, il y a détournement, faux ou usages de faux. Voila le travail que nous voulons faire et j’espère que cela va servir aux Sénégalais pour la bonne gouvernance », a-t-il fait savoir ce samedi à Paris, lors d’une conférence de presse sur la présentation de son livre.

Pape Alé affirme que c’est le président de la République, Macky Sall qui pousse les directeurs généraux à voler. « J’assume ce que je dis, en réunion de secrétariat exécutif de son parti, il a dit + un directeur qui perd les élections, je le vire+. Ca veut dire, puiser de l’argent dans les caisses et aller battre campagne », a rappelé le journaliste, qui se demande comment un directeur peut donner 10 millions FCFA en campagne, alors qu’il n’a pas un salaire de 5 millions FCFA.

Accusé par les avocats de Cheikh Oumar Anne, d’être au service des membres de l’opposition, le journaliste a balayé d’un revers de main, ces accusations. Mais aussi s’est défendu. «  Au moment où Macky Sall était convoqué au commissariat central par le président Abdoulaye Wade, j’étais dans la voiture avec mon caméraman, est-ce que j’étais au service de Macky Sall ? », a-t-il notamment posé.

Salif SAKHANOKHO

Samedi 15 Février 2020 - 12:04


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Ndiaye le 16/02/2020 10:56
A voir ta tête et tes yeux on se demande si Bacchus
N'est pas ton maitre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter