Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Ligue des Champions : Jürgen Klopp fustige l’antijeu des joueurs du PSG !

Défaits deux buts à un hier, Liverpool et Jürgen Klopp l'avaient mauvaise après la rencontre. L'entraîneur allemand s'en est pris aux joueurs parisiens qu'il accuse de tomber trop facilement.



Hier soir, le Paris Saint-Germain s’est tiré une belle épine du pied en s’imposant au Parc des Princes contre Liverpool en cinquième journée de la Ligue des Champions (2-1). Toutefois, l’entraîneur des Reds, Jürgen Klopp n’était pas franchement très content lorsqu’il s’est présenté en conférence de presse. Le thème ? Le nombre de fautes sifflées trop nombreuses (33 dont 20 pour l’équipe anglaise) et les cartons jaunes distribués (8 en tout, 2 pour Paris, six pour Liverpool).
« Le nombre d’interruptions du jeu ce soir à cause de joueurs par terre ou en train de se plaindre... C’était fou ! Regardez, nous avons gagné deux fois le trophée du fair-play en Angleterre. Mais ce soir on nous aurait pris pour des bouchers si l’on se base sur nos cartons par exemple », a commencé par développer, le regard sombre, l’entraîneur allemand. Il a ensuite expliqué que la stratégie du Paris SG était intelligente tout en la critiquant.

Klopp cible notamment Neymar

« Oui c’était intelligent de la part du PSG et de Neymar. Il y en avait d’autres mais lui tout particulièrement ! À les voir tomber, on aurait cru que c’était quelque chose de sérieux, mais en fait, derrière ils se relèvent comme si tout allait parfaitement », a poursuivi Klopp. Il a ensuite révélé que, bien évidemment ces fautes sifflées et ces cartons distribués avaient eu un impact négatif sur ses joueurs tout en avançant que ces derniers auraient dû mieux maîtriser leurs nerfs.
« Au fil des minutes, c’est logique nous avons perdu notre calme et notre sang-froid. Nous étions agressifs, mais pas de la bonne manière malheureusement. L’être de cette manière ne vous aide jamais dans le monde du football. On est même plus frustrés qu’énervés et ce n’est pas une bonne chose. Mais nous sommes tout de même censés savoir gérer ces situations. Si l’arbitre décide de ne pas les sanctionner, c’est ainsi et personne ne discute », a-t-il conclu. Une chose est sûre, Klopp avait toujours cela en travers de la gorge après la rencontre.

Fana CiSSE

Jeudi 29 Novembre 2018 - 10:07


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter