Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM





PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)









Mali : l'avenir de Cheick Modibo Diarra au poste de Premier ministre s'assombrit


Rédigé le Mardi 31 Juillet 2012 à 02:34 | Lu 887 fois | 0 commentaire(s)


Le président malien par intérim a repris en main la transition en décrétant la mise en place de plusieurs institutions destinées à sortir de la crise politique et militaire que subit le pays depuis le début de l'année. C'est Dioncounda Traoré lui-même qui consulte pour former un gouvernement d'union nationale. Mais le Premier ministre Cheik Modibo Diarra n'entend pas faire les frais de ce nouveau dispositif et affirme qu'il ne démissionnera pas.


Mali : l'avenir de Cheick Modibo Diarra au poste de Premier ministre s'assombrit
Cheik Modibo Diarra aura-t-il les moyens de résister et de se maintenir à son poste de Premier ministre ? Sans l'appui des ex-putschistes du 22 mars, toujours influents à Bamako, cela lui sera difficile.

Pour l'heure, Dioncounda Traoré, qui a décidé d'organiser lui-même les consultations pour former le gouvernement d'union nationale, n'a encore rien révélé de ses intentions concernant le sort du Premier ministre.

Au fil des dernières semaines, Cheik Modibo Diarra a en tout cas cumulé les handicaps. Le bilan de ses trois mois passés à la tête du gouvernement de Bamako a été jugé globalement négatif. Il s'est mis à dos les poids lourds de l'échiquier politique malien qui ont réclamé son départ. Même chose du côté de la sous-région. Selon un diplomate, les chefs d'Etat de la Cédéao (Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest) estiment aujourd'hui que Cheick Modibo Diarra n'a pas d'aptitude à jouer les rassembleurs.

Le gouvernement malien assure en tout cas que les rôles de deux hommes sont clairement définis et refuse de parler de tensions, comme l'explique son porte-parole Hamadoun Touré.

Au final, le Premier ministre dispose donc d'une marge de manœuvre qui apparaît bien réduite pour conserver la primature. C'est du palais de Koulouba que viendra la décision. Le président Traoré, qui a nommé par décret le Premier ministre en avril dernier, doit maintenant rapidement trancher.
Source: RFI
mali_son_2_pp_gvt_consultations_gvt_d_union.mp3 MALI_son_2_pp_gvt_consultations_gvt_d_union.mp3  (351.56 Ko)





div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports | PressAfrik_Charte