Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


Politique

Karim Wade ne fait pas mention de son coup de fil à l'Elysée dans sa lettre ouverte

Qui ne dit rien consent, dit l’adage. Le ministre d’Etat, Karim Wade aurait-il, finalement, accepté d’assumer l’appel téléphonique du Monsieur Afrique de Sarkozy, Robert Bourgi, pour faire intervenir l’armée française lors des manifestations du 23 juin dernier ? En tout cas, dans sa lettre ouverte au public faisant état des...

Abdou Latif Coulibaly à Saint Louis : "mon livre est un alerte face à la dégradation avancée de la République"

En marge de la présentation de son nouvel ouvrage «La République abimée», hier dans la grande salle de la Chambre de Commerce de Saint-Louis, le Journaliste et écrivain Abdou Latif Coulibaly est revenu sur les motifs de cette nouvelle parution qui remet en cause la gestion actuelle du pays par le régime de Wade. A...

Lettre ouverte de Karim Wade: "la dévolution monarchique n’a été, n’est et ne sera jamais dans les intentions du Président de la République"

Karim Wade parle au peuple Sénégalais. Dans une lettre ouverte adressée à la population, le fils du chef de l'Etat, par ailleurs, Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie parle de ses rancoeurs tout en balayant d'un revers de la main toute idée de...

L'UA demande au Sénégal de juger rapidement Hissène Habré ou de l’extrader

L’Union africaine (UA) vient de demander au Sénégal de juger rapidement Hissène Habré ou de l’extrader dans un autre pays. Une décision prise lors du sommet de Malabo. L’ancien président tchadien est accusé de crimes de guerre, torture et crime contre l'humanité entre 1982 et 1990. Une coalition de sept ONG se bat depuis onze...

Sénégal : la classe politique essaie de comprendre les manifestations du 23 juin

Le 23 juin 2011, un mouvement de contestation violent avait conduit, au Sénégal, le pouvoir à retirer son projet de réforme constitutionnelle. Aujourd’hui, la classe politique tente toujours de comprendre ces manifestations. Pour Moustapha Guirassy, ministre de la Communication et membre du comité directeur du PDS, le...