Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Samuel Sarr définit Idy comme « un danger » et « Sonko » comme un talentueux « menteur »



Sans doute pour plaire à son nouveau patron, l’ancien camarade de parti du candidat de la coalition Idy 2019, Samuel Sarr, déterre les épisodes fâcheux de la brouille entre l’ancien Premier ministre et le Président Wade en 2005. Dans un  ton très amer, le souteneur du candidat de Benno Bokk Yakaar (BBY) déclare qu’ Idrissa Seck est «un danger pour la République». 

Revenant sur leur différend dans une lettre publique, Samuel Sarr de raconter : « Sans aucune retenue, recommandée pourtant à toute personne qui aspire à diriger un pays, Monsieur Idrissa Seck avait proféré des insultes publiques contre la personne qui incarnait l’autorité de la République d’alors. Un jour, j’étais incapable de contenir mon amertume lorsque le leader de la coalition «Idy 2019 » a publié ses CD « Lui et moi ». Je ne vais pas m’autoriser à rappeler les mots durs et excessifs qu’il avait prononcés contre lui qui incarnait l’Institution de la présidence de la République qu’il avait tentée de souiller par des diatribes acerbes ». 

«Ce jour, poursuit-il, je me suis dit : « Dieu fait bien les choses », car cet homme au caractère extraverti et belliqueux qui dévoile des dossiers de l’Etat estampillés  « Secret », était un danger pour la République. 
Samuel Sarr est convaincu qu’Idrissa Seck voulait désacraliser l’institution présidentielle dans son conflit politique contre le président Wade, sans tenir compte du respect dû aux personnes âgées.

  Par rapport au candidat de la coalition Sonko Président, le leader du Libéralisme social sénégalais (LSS) estime qu’il l’a accusé sans preuves. «Je n’ai pas soutenu Ouamne Sonko. Le leader de Pastef m’a paru trop léger dans ses positions dues peut être à son défaut d’expérience. Et il a un talent rare de diffuseur de fausses nouvelles. Ousmane Sonko m’a accusé plusieurs fois sans prendre la peine de vérifier les informations qu’il avance contre moi », peut-on lire dans la note. 
 

Aminata Diouf

Samedi 16 Février 2019 - 15:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter