Sédhiou : 04 jeunes portés disparus seraient tués, l'armée et le MFDC au banc des accusés

Assane Cissé, Maodo Yoro Mballo, Youssouf Waka et Amadou Ciré Baldé tous âgés de 15 à 16 ans sont portés disparus depuis le 26 février dernier. Un incident qui a sombré le village de Médina Peulh dans une torpeur absolue.



Sédhiou : 04 jeunes portés disparus seraient tués, l'armée et le MFDC au banc des accusés
Les quatre jeunes du village situé à quelques encablures de la Guinée Bissau, dans la communauté rurale de Simbanti balanta, introuvables depuis près d’une semaine, seraient tués, selon les villageois. Une thèse soutenue par le chef de village de Médina Peulh. Interpellé par le correspondant de la RFM dans les lieux, Sidi Diamanka affirme même que « c’est l’armée qui a tué ces 04 jeunes », tandis que d’autres incriminent le Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC).
 
Des accusations toutefois balayées par l’armée, alors que le MFDC dit tout simplement n’avoir plus affaire à des civiles.
 
 


Vendredi 2 Mars 2012 - 13:38