Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Seydou Guèye met Wade en garde: « l’autorité ne tolérera pas »



L’appel de l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, à brûler les procès-verbaux après le vote du 24 février prochain, n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. En effet, le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye, rassure. Il prévient que l'Etat «y fera face sans faiblesse aucune ».

« Depuis son retour, et même peut être bien avant, il a répété des propos que l’Etat de droit ne peut pas accepter. Et, je voudrais rappeler que l’Etat du Sénégal est un Etat de droit, donc, c’est une condamnation faite de cette attitude permanente de subversions d’appel à la violence et à l’insurrection », Fulmine le porte-parole du gouvernement.

« Et en vérité, ajoute-t-il, le Président Wade est en train de défier les lois de la République et les institutions de la République et le gouvernement y fera face sans faiblesse aucune », répond Seydou Guèye face aux menaces  du "Pape du Sopi" de brûler les PV au soir du mercredi 24 février. 

Le porte-parole du parti de l’Alliance pour la République (Apr) de poursuivre : « L’attitude de Me Wade n’est pas acceptable puisque lui, n’est pas candidat, donc l’autorité ne peut pas tolérer ça».

Par rapport au lancement de la campagne du Secrétaire général (Sg) du Parti démocratique sénégalais (Pds), Seydou Guèye de rappeler que : « dans la campagne électorale, seuls les candidats sont autorisés à battre campagne». 

Pis, déplore-t-il, « ce qui est plus ahurissant, le Président Wade n’honore pas son statut d’ancien chef de l’Etat». 

Aminata Diouf

Jeudi 14 Février 2019 - 13:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter