​Fass Delorme : 2 jeunes arrêtés avec 1000 cartes d’électeurs - Barthélémy Dias porte plainte

Deux (2) jeunes ont été arrêté par la coalition «Mankoo Taxawu Senegaal » du département de Dakar avec un lot de 1000 cartes d’électeurs à Fass Delorme. Les propriétaires de ces cartes sont censés voter au lycée Ngalandou Diouf dans la commune de Mermoz Sacré-Cœur. Ils ont été livrés à la gendarmerie de Thiong par Barthélémy Dias qui a déposé une plainte.



​Fass Delorme : 2 jeunes arrêtés avec 1000 cartes d’électeurs - Barthélémy Dias porte plainte
La coalition «Mankoo Taxawu Senegaal » de Dakar a saisi un lot de 1000 cartes d’électeurs sur deux jeunes à Fass Delorme. L’un répond au nom de Samba Bâ, l’autre est surnommé « Boy Poulo».  Bamba Fall et Barthélémy Dias qui parlent de vaste réseau de transfert d’électeurs ont acheminé les deux jeunes à la maison de Médina où ils ont été auditionnés et présentés à la presse. Ces derniers ont déclaré que c’est l’adjoint au sous-préfet des Almadies qui leur a remis les fameuses cartes.
 
Barthélémy Dias dans les colonnes de « Vox Populi », pointe du doigt le Président Macky Sall dans cette affaire. « Si Macky Sall croit qu’il va voler les élections à Dakar, il se trompe lourdement », dit-il. Les cartes incriminées ont été remises à Barthélemy Dias qui a livré les deux jeunes à la gendarmerie de Thiong où il a déposé une plainte. 

Monté au créneau pour livrer sa part de vérité, Khadidiatou Sène Traoré indique « la personne sur qui on a retrouvé les cartes est un président de commission. Il s'appelle Samba BA. Il a été régulièrement nommé par l'administration depuis février. On ne peut rien lui reprocher. D'ailleurs, il a été reconduit. Ce sont les faits. C'est ça la vérité, on ne peut pas remettre des cartes à quelqu'un si la loi ne l'autorise pas. Il n'y a rien de nébuleux ». 

 


Samedi 22 Juillet 2017 - 11:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter