240 tonnes de viande d’âne enregistrées en 2015: «Ça, c’est un problème», (professionnel)



240 tonnes de viande d’âne enregistrées en 2015: «Ça, c’est un problème», (professionnel)
 «Ici à la SOGAS ((Société de Gestion des Abattoirs du Sénégal), en moyenne, nous abattons dix (10) ânes par semaine et c’est uniquement pour les parcs. En 2015, nous avons enregistré 240 tonnes de viande d’âne. Ça, c’est un problème », pose le président de l’Association nationale des professionnels de la viande et du bétail. Doudou Fall renseigne que le dimanche soir, quatre (4) individus ont été arrêtés à Mbour. Ils ont abattu 50 ânes.

«Aujourd’hui, nous sommes en train de vivre un phénomène qui est l’abattage et qui est l’œuvre des Chinois qui ont intégré l’Afrique. Au Burkina, il n’y a plus d’ânes. Les Chinois sont aussi au Mali et au Sénégal. Et dès qu’ils ont commencé leurs activités, nous avons alerté les autorités. Le ministère de l’Elevage a saisi la SOGAS pour dire à son Directeur d’arrêter ces abattages et ils ont arrêté. L’autre phénomène, il y a des conteneurs qui sont là. On voulait y convoyer de la viande d’âne et nous avons dit non », assure le président de l’Association des professionnels de la viande et du bétail, dans «Le Quotidien». 


Mardi 24 Mai 2016 - 10:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter