30 avril : La Caisse de sécurité sociale va célébrer les travailleurs.

Le 30 avril prochain sera célébré la 20ième Journée africaine de la Prévention (Jap). Le thème de cette année : «JAP, 20ans au service de la promotion de la Sécurité et Santé au Travail : Bilans et perspectives et quelles orientations pour l’émergence des pays francophones d’Afrique» a servi de prétexte à la Caisse de sécurité sociale pour faire le bilan de la situation des travailleurs au Sénégal.



30 avril : La Caisse de sécurité sociale va célébrer les travailleurs.
La Caisse de sécurité sociale (CSS) va célébrer le 30 avril prochain, la 20ième Journée africaine de la Prévention. Et en prélude à cette journée qui précède le 1e mai, fête du travail, elle s’est penchée sur la situation des travailleurs sénégalais : «Au Sénégal, on constate en effet un niveau très limité de couverture de la population. Les secteurs de l’agriculture et de l’économie informelle, qui représentent respectivement 72% et 41% de la population active nationale, ne sont presque pas couverts », peut-on lire dans le communiqué parvenu à la rédaction de Pressafrik.com.

Mais ce ne sont pas seulement les travailleurs sénégalais qui souffrent des risques liés à leur travail. En effet, informe le document : «Selon les estimations du Bureau International du Travail(BIT) : le nombre d’accidents professionnels mortels et non mortels se chiffre à 270 millions par an ; 160 millions de travailleurs souffrent de maladies liées au travail ; on enregistre un décès, à l’occasion du travail, toutes les quinze secondes».

Sur la situation des enfants, la CSS souligne que : «Le tableau est encore plus sombre si on y ajoute  les 12 millions d’enfants qui meurent annuellement du  fait du travail. Et la situation est particulièrement grave et alarmante dans les pays africains, où la probabilité d’être victime d’un risque professionnel serait 3 à 5 fois plus élevée qu’en Europe. «Ces statistiques sur l’état des risques professionnels dans le monde sont suffisamment éloquentes pour nous appeler à la réflexion et surtout à l’action».  
Cette journée sera présidée par Mansour Sy, le ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les Institutions.

La Jap a été décrétée par l’interafricaine de la Prévention des Risques Professionnels (Iaprp), qui est  un organisme interafricain qui regroupe les responsables de Caisse de Sécurité Sociale, les partenaires sociaux, les médecins et experts en Santé et Sécurité au travail  des pays francophones d’Afrique évoluant dans le domaine de la Prévention des Risques Professionnels et dont  la devise est « Des actions intégrées pour mieux prévenir les Risques Professionnels ».
 
 
 
 

Ousmane Demba Kane

Jeudi 28 Avril 2016 - 16:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter