40% des armes récupérées après des combats contre boko haram sont de "marques françaises" (Ministre tchadien)

Près de 40% des armes récupérées par l’armée tchadienne après des combats contre boko haram sont de "marques françaises", a révélé mercredi soir le ministre tchadien de la Communication, Hassane Bakari en fin d'une visite de 72 heures au Cameroun.



Un blindé du groupe islamiste boko haram
Un blindé du groupe islamiste boko haram

Les armes ont été récupérées par l’armée tchadienne après des combats contre le groupe islamiste nigérian à Gambaru au Nord-Est du Nigéria, a indiqué M. Bakari au cours d’une conférence de presse à Yaoundé.

 

Les journalistes présents à cette rencontre ont pu visionner une vidéo dans laquelle des kalachnikovs, minutions et des blindés ont été exposés après des combats contre boko haram à Gambaru.

 

Plusieurs membres de boko haram dont des adolescents faits prisonniers par l’armée tchadienne, ont été également vu dans ce documentaire de près de 15 minutes.

 

Face aux révélations de son homologue tchadien, le ministre camerounais de la Communication, Issa Tchiroma a appelé les Camerounais à ne pas "stigmatiser" un pays notamment la France et les Etats-Unis dans cette guerre déclarée à Boko haram.

 

"Les pays africains ne fabriquent pas les armes. Le Cameroun, le Tchad et autres achètent des armes en France, aux Etats-Unis et en Russie", a dit M. Tchiroma affirmant que ces pays sont "des amis" du Cameroun.

 

Le ministre Tchiroma est intervenu après un grand murmure entendu dans la salle suite aux révélations de son homologue tchadien.

 

Samedi lors d’une grande marche anti-boko à Yaoundé, plusieurs manifestants avaient lancé des propos hostiles à la France et aux Etats-Unis en présence de leurs représentants diplomatiques.

 

Ces jeunes accusaient ces pays d’être "des complices" du groupe islamiste boko haram.

 

En fin de visite de 72 heures, le ministre tchadien et son homologue camerounais ont décidé d’ «harmoniser» leur communication dans cette bataille contre les insurgés islamistes de boko haram.

 

Les armées des deux pays se battent côte à côte dans l’Extrême-Nord du Cameroun contre boko haram.


ALERTE INFO

Jeudi 5 Mars 2015 - 12:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter